Chargement du lecteur...

Accusée de racisme anti-noir, la pièce de théâtre « Les Suppliantes » doit-elle être censurée ?

La pièce de théâtre « Les Suppliantes », du poète grec Eschyle et écrite au Ve siècle, est au cœur d'une polémique culturelle et éthique en France. Plusieurs personnalités de monde de la culture dénoncent le blocage de cette pièce, qui devait se jouer le 25 mars 2019 à l'université La Sorbonne, par plusieurs associations anti-racistes, comme la Brigade Anti-Négrophobie ou la Ligue de défense Noire Africaine. Le motif ? L’usage du « blackface », pratique qui consiste à se grimer le visage en noir, dans une mise en scène de Philippe Brunet. Pour Ghyslain Vedeux, le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), la pièce a bel et bien une connotation raciste. En revanche, le directeur du théâtre du Rond-Point à Paris, Jean-Michel Ribes, déplore qu’une œuvre ne soit ainsi « assassinée ». Le journaliste Nicolas George nous en dit plus sur cette controverse.

26 avril 2019 Mise à jour le 29 avril 2019 à 08:04 par TV5MONDE

Extrait du 64’ le monde en français - Édition du 19/04/2019
Sujet de Nicolas George
Présenté par Marian Naguszewski