Chargement du lecteur...

Le portrait de Toutânkhamon qui divise l'Égypte et la Grande-Bretagne

L’Égypte ne décolère pas. Vieux de 3000 ans, le portrait sculpté du dieu Amon sous les traits de l’enfant pharaon Toutânkhamon a été vendu près de 5 millions d'euros à Londres le jeudi 4 juillet 2019. Mais cette œuvre d’art a-t-elle été volée à l'Égypte ? C'est en tout cas l'accusation lancée par Le Caire, qui réclame son retour. Pour Mostafa Waziri, le secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités, et Zahir Hawass, ancien ministre égyptien des Antiquités, la sculpture a été enlevée et sortie illégalement d’Égypte. En face, la maison de vente aux enchères Christie's se défend. Retour sur une affaire qui s’ajoute à un débat toujours d’actualité : celui de nombreuses nations africaines engagées pour la restitution d'œuvres d’arts et pièces archéologiques.

5 juillet 2019 Mise à jour le 28 octobre 2019 à 15:10 par TV5MONDE

Extrait du Journal Afrique - Édition du 04/07/2019
Commentaire : S. Duhamel
Montage : J. Metayer-Chevalier

Mot(s)-clé(s)