Chargement du lecteur...

Rire de l'orthographe française, c'est possible !

Dans leur pièce « Convivialité », Jérôme Piron et Arnaud Hoedt se moquent ouvertement de l'orthographe, et ça fait du bien ! Alors que les tentatives de simplification de l'orthographe française provoquent régulièrement des tollés, surtout en France, ces deux professeurs belges se sont interrogés sur ce blocage de la langue.

26 novembre 2019 Mise à jour le 30 novembre 2019 à 14:11 par TV5MONDE

Car l'orthographe n'a pas toujours été ce code sacré auquel on ne peut pas toucher. Molière par exemple a écrit le « Misantrope » sans h et ça n'a choqué personne. Il faut attendre 1835 pour que l'orthographe soit codifié, et devenu ainsi un outil de pouvoir et de discrimination sociale, entre les riches lettrés et les pauvres illétrés. En 1990, la tentative de simplification de l'orthographe à travers une réforme a provoqué de vives réactions à l'Académie française comme auprès du grand public. Alors pourquoi ne veut-on pas pas faire évoluer l'orthographe ? Selon les deux professeurs, c'est parce qu'on a tendance à confondre la langue et l'orthographe, et aussi parce qu'on n'explique pas aux enfants l'histoire des mots et de leur incongruité. Alors, êtes-vous prêts à écrire « chevaux » avec un s ? Eux le sont !

Reportage : P. Bourgaux
Montage : F. Garnier
Images : G. Gouet