Chargement du lecteur...

« Heureuse comme une arabe en France », ou la question de l'identité

De sa courte enfance en Algérie à sa vie de femme maghrébine en France, Adila Benné-djaï Zou livre une partie d'elle-même dans ses documentaires. Scénariste, auteure, documentariste, ces dernières années, elle s'est attachée à comprendre le puzzle de sa vie. Invitée sur le plateau du Journal Afrique de TV5MONDE, elle parle de son arrivée en France, enfant, de l’effacement de la culture algérienne dans sa vie, voire même du déni de ses origines. Elle a peu à peu oublié la langue arabe, et déprécié sa culture, dans un processus qu’elle nomme elle même « auto-décolonisation ». 

9 juillet 2019 Mise à jour le 13 juillet 2019 à 13:07 par TV5MONDE

Extrait du Journal Afrique du 8/07/19