Chargement du lecteur...

« La voie normale » : l'histoire d'une ligne de train devenue symbole de la transition tunisienne

Dans « La Voie normale », sacré meilleur documentaire du Festival du film arabe de Fameck, la réalisatrice Erige Sehiri est allée à la rencontre des cheminots qui travaillent sur une ligne de train devenue symbole de la transition tunisienne en cours. Filant le long de la Méditerranée, de Tunis à Marrakech, la ligne ferroviaire N°1 était la fierté du pays. Aujourd'hui, elle s'arrête à la frontière algérienne et sa vétusté fait d'elle la plus redoutée du pays. La réalisatrice Erige Sehiri nous parle ici de son film et de la difficile vie des cheminots de cette ligne. 

28 octobre 2019 Mise à jour le 1 novembre 2019 à 19:11 par TV5MONDE

Extrait de l'émission "Maghreb-Orient Express" du 25/10/19