Chargement du lecteur...

Quand le cinéma ougandais reprend un classique japonais

Aux côtés du cinéaste ougandais Isaac Nabwana, l’artiste français Louis-Cyprien Rials est allé tourner une nouvelle version du film culte « Rashōmon » du japonais Akira Kurosawa. Rebaptisé « Boda-boda Killer » dans sa version ougandaise, du nom des chauffeurs de moto-taxi locaux, le film est aujourd’hui exposé comme une oeuvre d’art au Palais de Tokyo à Paris. 

7 mars 2019 Mise à jour le 11 mars 2019 à 12:03 par TV5MONDE

Extrait du « 64’ le monde en français » - Édition du 06/03/2019

Commentaire : E. Martin
Montage : E. Barcelone
Images : G. Gouet