Chargement du lecteur...

Les manuscrits de l'extrême, ou l'urgence d'écrire

La Bibliothèque Nationale de France (la BNF) expose jusqu’en juillet 2019 ce qu’elle a appelé des « manuscrits de l’extrême ». Des textes écrits dans l’urgence, en prison, sur le chemin de la déportation, par des anonymes ou des célébrités ; sur du papier toilette, sur une chaise, écrits avec du sang, un poinçon… Du dernier mot écrit par Marie-Antoinette à ses enfants avant d’être guillotinée, à celui de ces deux résistantes qui jettent du train un billet d’adieu à leur père, en passant par cette chaise sur laquelle les prisonniers de la Gestapo s’épanchaient… Laurence Bras, commissaire de cette exposition, nous commente certains de ces textes. 

2 mai 2019 Mise à jour le 22 mai 2019 à 15:05 par TV5MONDE

Extrait du JT « 64’ le monde en française » - Edition du 30/04/19
Reportage : P. Bourgaux
Montage : E. Banceline
Images : G. Breistroff