Chargement du lecteur...

Reconstruction virtuelle de Palmyre, Mossoul, Alep et Leptis Magna

Redonner vie à des sites martyres qui ont été récemment défigurés par la folie meurtrière des hommes, aussi bien par la guerre et par Daesh, que par leur négligence : tel est l’objectif de l'exposition « Cités millénaires, voyage virtuel de Palmyre à Mossoul », à l'Institut du monde arabe à Paris. Des reconstructions virtuelles, comme travail de mémoire et de prise de conscience. Un projet contre l’oubli. L’exposition fait un état des lieux de quatre sites qui ont été détruits récemment : Alep et Palmyre en Syrie, Mossoul en Irak et Leptis Magna en Libye. Elle montre des destructions à la fois sur des sites archéologiques, mais aussi dans des villes, sur du patrimoine plus récent. Grace à ces reconstitutions virtuelles, le public peut voir les monuments tels qu’ils étaient avant destruction. Aurélie Clemente-Ruiz, la commissaire de l'exposition, était l'invité de l'émission Maghreb-Orient Express du 28 octobre 2018. 

30 octobre 2018 Mise à jour le 28 octobre 2019 à 12:10 par TV5MONDE
Mot(s)-clé(s)