Chargement du lecteur...

Aaron Swartz, celui qui défendait un Internet libre

Dans son livre « Ce qu'il reste de nos rêves », la journaliste et écrivaine française Flore Vasseur a mené l'enquête sur son parcours et ce qu'il incarnait. Aaron Swartz était un demi-dieu pour les activistes de la liberté d'expression et de l'accès à la connaissance. Depuis l'âge de 8 ans, il défendait un Internet libre. Prodige de l'informatique, hacker engagé, Aaron Swartz était menacé de prison. Il a été retrouvé mort chez lui à Brooklyn le 11 janvier 2013.

10 janvier 2019 Mise à jour le 10 janvier 2019 à 14:01 par TV5MONDE

Extrait du « 64’ le monde en français » du 09/01/2019