Chargement du lecteur...

« La Vie lente » d'Abdellah Taïa, roman sur le Paris d'après les attentats de 2015

Dans son nouveau roman « La Vie lente », l'écrivain marocain Abdellah Taïa raconte l'histoire d'un gay parisien d'origine marocaine et de sa voisine, une vieille dame dans la France post-attentats 2015. L'écrivain reviendra aussi sur la répression du pouvoir et des nouveaux espaces de liberté de notre époque, à l'image du chanteur Bilal Hassani, qualifié pour représenter la France à l’édition 2019 de Eurovision et menacé de mort.

8 mars 2019 Mise à jour le 11 mars 2019 à 00:03 par TV5MONDE

Extrait du « 64’ le monde en français » - Édition du 07/03/2019

Présentation : Mohamed Kaci