Alain Bashung
Musique

Alain Bashung

Né le
01/12/1947
Genre musical
Rock français
Début de carrière
1977
Nationalité
France

Biographie

Alain Baschung, né le 1er décembre 1947 à Paris, auteur-compositeur-interprète et comédien français, il est devenu une figure importante de la chanson et du rock français à partir du début des années 1980.

Alain Bashung est le fils d'une mère d'origine bretonne, ouvrière dans une usine de caoutchouc de Boulogne-Billancourt, et d'un père algérien kabyle, qu'il n'a jamais connu. Envoyé à l'âge d'un an dans les environs de Strasbourg, à Wingersheim, chez les parents de son nouveau beau-père, il passe ainsi son enfance à la campagne. Il découvre la musique, notamment le Mahogony de Kurt Weill, grâce à la pratique d'un harmonica Rosebud qu'il reçoit pour ses 5 ans.

Il retourne à Paris en 1959, où il découvre les grandes figures de la chanson française puis, à la radio, le rock américain de Gene Vincent, Buddy Holly qui deviendra un modèle ou encore Elvis Presley. Parallèlement à ses études qu'il abandonne rapidement, il monte un groupe éphémère avec des copains, les Dunces, au registre oscillant entre folk et rockabilly. Il commence difficilement sa carrière avec ses premiers 45 tours à dix-neuf ans, comme "Pourquoi rêvez-vous des États-Unis ?" en 1966.
La même année il devient arrangeur chez le label RCA où il travaille sur les disques de Claude Channes et Noël Deschamps ainsi que ceux de Dick Rivers.

En 1973, il rencontre Dick Rivers, pour qui il compose (notamment le rock Marylou) et qu'il produit.  Ces années là, il rencontre le réalisateur Andy Scott et le parolier Boris Bergman, avec qui il signe en 1977 son premier album innovant, "Romans photos" qui est un échec commercial dans le contexte de la déferlante punk. Il poursuit en 1979 avec "Roulette russe", un album très sombre et plus rock.

En 1980 sort le titre "Gaby, oh Gaby", avec lequel Bashung connaît enfin le succès. Il confirme son talent auprès de la critique musicale et du public en 1981, avec son album très rock "Pizza" qui lui permet, avec le titre "Vertige de l'amour", d'entamer une tournée dans de grandes salles, notamment à l'Olympia à Paris.

En 1982, Bashung collabore avec Serge Gainsbourg sur l'album "Play blessures". Cet album est une rupture voulue par Bashung après le succès énorme et inattendu de Gaby, dont il semble vouloir se démarquer. Un disque sombre, torturé, difficile d'accès. En 1986, il sort "Passé le Rio Grande". Il retrouve Boris Bergman et renoue avec le succès avec le titre "SOS Amor".

En 1989, l'album "Novice" avec ses sonorités New wave et son single "Bombez !", marque sa première collaboration officielle avec le parolier Jean Fauque et sa dernière avec Boris Bergman, co-auteur de ses premiers succès. En 1991, il poursuit sa collaboration avec Jean Fauque, pour "Osez Joséphine", qui contient aussi quelques reprises de classiques rock américains. Il élargit son public et le titre "Osez Joséphine" est son premier vrai tube depuis "Vertige de l'amour". Sur le même album, on retrouve le titre "Madame rêve", qui devient rapidement un titre incontournable de son répertoire, et laisse présager ses évolutions artistiques à venir.

En 1992, il reprend "Les Mots bleus" de Christophe, dans une compilation pour la recherche sur le SIDA. En 1994, il sort "Chatterton", album qu'il qualifie lui-même de Country New Age. Pour ce disque, il collabore avec divers artistes (Sonny Landreth, Ally McErlaine, Link Wray, Marc Ribot et Stéphane Belmondo). Il entame dans la foulée une tournée de deux ans qui aboutit à un double album live en 1995, "Confessions publiques".

À partir de 1994, Bashung se consacre davantage à sa carrière de comédien débutée en 1981, notamment dans Ma sœur chinoise de Alain Mazars. Après avoir enregistré en duo "City" avec Brigitte Fontaine, il revient à la musique en 1998 avec "Fantaisie militaire". Il reçoit pour cet album trois victoires de la musique en 1999.

En 2005, à l'occasion de la vingtième édition des Victoires de la Musique, Fantaisie Militaire est consacré meilleur album de ces vingt dernières années. En 2000, il sort Climax, un double album compilation dans lequel il revisite certains de ses plus grands titres, dont « Volontaire » en duo avec Noir Désir.

Après huit années passées loin des projecteurs, Alain Bashung repart sur les routes avec sa petite entreprise forte de sept musiciens. Dans la foulée de son onzième album studio « L’imprudence », Bashung se lance dans « La Tournée des grands espaces ». Un voyage avec contrebasse, mandoline, violon et violoncelle immortalisé en 31 chansons parmi lesquelles quelques antiquités telles que “Bijou Bijou“ (1979) ou “Vertige de l’Amour“ (1981) et moult incontournables : “La nuit je mens“, “Ma petite entreprise“, “Bombez“, “Madame rêve“, “Osez Joséphine“, “Vertige de l'amour“… réarrangés pour la circonstance. Copieusement colorée de « Fantaisie militaire, cette compilation live mixée par Bob Coke (Noir Désir, Ben Harper…) explore la carrière marathon de cet artiste inclassable aimant la bible - “Cantique des cantiques“, chanté avec sa compagne Chloé Mons- comme la country “Osez Joséphine“.

“Résidents de la République“, le premier extrait de l'album “Bleu pétrole“ est signé Gaetan Roussel, leader des Louise Attaque.

@font-face {"Cambria"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt;"Times New Roman"; }div.Section1 { page: Section1;Atteint d'un cancer du poumon depuis plus d'un an, et très affaibli, Alain Bashung meurtle 14 mars 2009 entouré de ses proches. Agé de 61 ans, l'interprète de “Gaby oh Gaby“, “Osez Joséphine“ et plus récemment “Résidents de la République“ avait triomphé aux dernières Victoires de la musique. L'artiste avait accédé en trente ans au sommet du rock français. Alain Bashung restera comme un rocker populaire.

“Durant sa carrière, Alain Bashung a su constamment explorer de nouveaux univers musicaux avec des compositions et des textes aussi divers que subtils. Immense artiste, il laisse à la chanson française une oeuvre forte, sensible, souvent mélancolique, qui résonnera longtemps dans nos coeurs et nos mémoires“. (Christine Albanel, ministre français de la Culture et de la Communication).

Samedi 14 mars 2009, “L'un des derniers géants de la chanson française“ comme l'a souligné Pascal Nègre, le pdg de sa maison de disques, a rejoint Brel, Barbara, Brassens et Ferré.

Le 26 avril 2011 sortira "Tels Alain Bashung", un hommage à l'artiste qui a influencé toute une génération de la scène rock française. Sur cet album, des artistes tels que Gaetan Roussel, -M-, Keren Ann, Miossec... chantent les plus beaux titres du dandy disparu.

Crédit Photos : Ludovic Carame

Discographie

1977 : Roman-photos
1979 : Roulette russe
1981 : Pizza
1982 : Play blessures
1983 : Figure imposée
1986 : Passé le Rio Grande
1989 : Novice
1991 : Osez Joséphine
1993 : Réservé aux Indiens
1994 : Chatterton
1998 : Fantaisie militaire
2002 : L'Imprudence
2002 : Cantique des cantiques en duo avec Chloé Mons
2006 : La Ballade de Calamity Jane avec Chloé Mons et Rodolphe Burge
2008 : Bleu pétrole

Les paroles de chansons de Alain Bashung