Anne Ducros
Musique

Anne Ducros

Nom de naissance
Anne Ducros
Né le
01/12/1959
à
Longfossé (Pas-de-Calais)
Genre musical
jazz
Début de carrière
1989
Nationalité
France

Biographie

Rien ne destinait Anne Ducros à une carrière de jazzwoman. Formée à l’école de l’art lyrique et baroque, elle hante durant toute sa jeunesse les couloirs du conservatoire de Boulogne-sur-Mer.

Anne Ducros tire de cette formation classique toute sa puissance et sa maîtrise vocale. Finalement la chanteuse ne découvre le monde du Jazz que tardivement, une fois inscrite en fac, où elle poursuit des études de droit. Elle s’initie alors aux techniques de l’improvisation avec grand plaisir et se définit elle-même comme « une autodidacte du Jazz ».

En 1986, elle monte son premier quartet, puis se fait remarquer à l’occasion de différents concours internationaux. Elle obtient notamment le premier prix de soliste et vocaliste du Festival de Jazz à Vienne en 1989. La même année, elle publie son premier album de Jazz Vocal : « Don’t Take a Chance ». Elle enchaîne également les collaborations prestigieuses, avec Michel Petrucciani, Didier Lookwood…

Au début des années 90, elle décide de faire partager ses talents et enseigne le jazz notamment à l’ARPEJ. Puis en 1994, elle devient directrice de « Prélude », première école de jazz vocal de Paris.

Distinguée par le prix Billie Holiday en 2001, les Django d’or en 2002 et le prix de l’artiste vocale de l’année aux Victoires de la musique en 2002 et 2003, Anne Ducros sort durant cette même période deux albums : « Purple Songs », en 2001, et « Close Your Eyes », en 2003.

L’artiste fait son retour dans les bacs en 2005 avec un nouvel opus « Piano, Piano ». Le piano y est évidemment à l’honneur et pour cette occasion, Anne Ducros s’est entourée de pianistes de talents. Outre Benoît de Mesmay qui accompagne la chanteuse depuis des années, Chick Corea, Jacky Terrasson, Enrico Pieranunzi et René Urterger ont posé leur patte sur ce nouvel album aux colorations très jazzy.

Trois ans plus tard, la chanteuse sort l'album « Urban Tribe » incluant notamment des reprises des Beatles et d'Otis Redding.

En 2010, nous la retrouvons avec "Ella...my dear", consacré à l'incontournable Ella Fitzgerald, dont elle apprit par coeur les inflexions et les tours dans ses années de conservatoire.

Dans son septième opus sorti en 2013, Anne Ducros rend une deuxième fois hommage à Ella Fitzgerald mais également à Marylin Monroe qu'elle admire. "Either way...from Marylin to Ella" est donc un album consacré à deux femmes hors du commun.


Texte réactualisé le 26 février 2014

Discographie

1989 : Don't You Take a Chance, quartet avec George Brown à la batterie, Bruno Micheli aux claviers, Gilles Nicolas à la contrebasse et Roland Tahon à la guitare, Jtb production, Média7. Il contient 8 titres dont un standard : My Funny Valentine.

2001 : Purple Song, avec Gordon Beck au piano, Didier Lockwood au violon, Sal La Rocca à la contrebasse et Bruno Castellucci aux percussions, Dreyfus Records. Contient 11 titres.

2003 : Close your Eyes, avec Benoit de Mesmay au piano, Toots Thielemans à l'harmonica, Sarah Morrow au trombone, Benoît Fromanger à la flûte, Olivier Louvel à la guitare, David El Malek au saxophone, Minino Garay et Joel Grace aux percussions, Dreyfus Records. 11 titres dont des reprises de Serge Gainsbourg et de Pierre Dunan / Bruno Coquatrix (Clopin-Clopan).

2005 : Piano... piano, avec Chick Corea, Jacky Terrasson, Enrico Pieranunzi,Benoit de Mesmay et René Urtreger au piano, et Sal La Rocca à la contrebasse, Dreyfus Records. 12 titres dont Les Feuilles Mortes (Jacques Prévert / Joseph Kosma).

2007 : Urban Tribe, avec Ada Rovatti aux saxophones, Olivier Hutman au piano, Essiet Okon Essiet à la contrebasse, et Bruce Cox à la batterie, Dreyfus Records. 11 titres dont des reprises des Beatles (Sexy Sadie) et d'Otis Redding (Sitting on the dock of the bay).

2010 : Ella... my dear

2013 : Either way...from Marilyn to Ella

2017 : Brother? Brother!