Arno
Musique

ARNO

Nom de naissance
Charles Ernest Hintjens
Né le
21/05/1949
à
Ostende (Belgique)
Nationalité
Belgique

Biographie

Arno, alias Charles Ernest Hintjens, naît à Ostende, en 1949. Ses parents, anti-conformistes, lui enseignent, très tôt, l’art d’affirmer ses goûts et ses différences. Adolescent, Arno choisit sa voie, celle de la scène.

En 1969, au retour d’un périple qui l’a mené sur les chemins de Katmandou, en Grèce et à Amsterdam, Arno monte pour la première fois sur scène, lors d’un festival d’été, à Ostende.

De 1972 à 1975, il débute sa carrière en tant qu’harmoniciste pour le groupe « Freckle Face ».
En 1977, il rencontre Paul Decouter avec lequel il fonde les « TC Bland ». En 1980, ils rebaptisent le groupe « TC Matic », qui devient l’une des formations les plus avant-gardistes de la scène rock européenne.
Entre 1980 et 1985, les « TC Matic » enregistreront plusieurs albums dont seront extraits les titres « Elle adore le noir » et « Putain Putain », deux morceaux d’anthologie.

En 1986, malgré le succès, le groupe se sépare. Arno profite de sa notoriété pour débuter une carrière solo. Il enregistre un premier album éponyme entièrement écrit en Anglais. En 1988, paraît « Charlatan », un second album plus abouti que le précédent, sur lequel figure une reprise de Jacques Brel « Le Bon Dieu ».

En 1988, il enregistre son troisième album « Ratata » qu’il présentera, la même année, sur la scène parisienne « La Cigale ».

En 1993, Arno prépare son troisième album solo « Idiots savants ». Passé maître dans l’art de la reprise, Arno s’inspire de l’ancien titre d’Adamo « Les filles du bord de mer » dont il offre une version moderne, très appréciée du public.

En 1995, Arno fête ses vingt ans de carrière. À cette occasion, paraît un nouvel album enregistré, cette fois, exclusivement en français. Parmi treize titres de qualité, on retrouve sa superbe reprise de Brel « Le Bon Dieu » ainsi qu’une nouvelle interprétation du titre de Léo Ferré « Comme à Ostende ». Le titre phare de l’album « Les yeux de ma mère » connaît un immense succès commercial et réhabilite ce chanteur décalé. Avec son style Jeans, cigarettes et Whisky, on ne tarde pas à le comparer à Serge Gainsbourg ou Tom Waits. Outre l’aspect physique, ce qui réunit ces poètes des rues, ces écorchés vifs semble bien être le génie.

En 1996, Arno se présente sur la scène de l’Olympia de Paris et enregistre un album Live « Arno (en concert à la française) ».
En 1998, il s’associe au groupe Charles And The White Trash Blues avec lequel il enregistre de nombreuses reprises. En 1999, il est invité à participer sur l’album de l’Américaine Beverley Jo Scott et enregistre un duo « La fille du père noël ».
En 1999, Arno réapparaît, enfin, en solo avec un nouvel album « A poil commercial ». S’ensuit une longue tournée européenne qui s’achèvera sur la scène de la Cité de la musique, pour un concert exceptionnel.

Au terme de trente ans de carrière, Arno fut, en 2001, décoré de la médaille de « Chevalier des Arts et des Lettres ». Une distinction qui récompense le talent de cet artiste, à la fois auteur et interprète.

En 2010, Arno revient en force avec “Brussld“ un disque rock dans la grande tradition du chanteur poivre et sel, muni de textes toujours surréalistes “Quelqu'un a touché ma femme“, d'hymnes décalés et de mélodies où se croisent les influences du crooner belger parce qu'à Bruxelles, nous sommes tous des immigrés La même folie, la même modernité, Arno frappe encore une fois juste et fort.

Le rockeur belge à la voix rocailleuse est de retour en 2012 avec "Future Vintage".

Crédits photos : Danny Willems

Discographie

2019  Santeboutique
2015  Human Incognito
2012  Future Vintage
2010  Brussld
2007  Jus de Box
2004  French Bazaar
2002  Charles Ernest
1999  À poil commercial
1997  Album Live « Arno en concert à la française »
1995  A la française
1993  Idiots savants
1990  Ratata
1988  Charlatan
1986  Arno