Bruno Pelletier
Musique

Bruno Pelletier

Né le
07/08/1962
à
Charlebourg (Québec)
Genre musical
Variétés

Biographie

Bruno Pelletier est l’un des artistes québécois les plus talentueux de sa génération. Reconnu pour ses qualités d’interprète et ses brillantes prestations dans les comédies musicales « La légende de Jimmy » ,« Starmania » et « Notre-Dame de Paris », Bruno Pelletier publie, cette année, son sixième album solo.

Fils d’un informaticien, Bruno Pelletier développe, très tôt, une âme artistique. A l’âge de sept ans, il reçoit en cadeau sa première batterie et se prend de passion pour cet instrument. Adolescent, il suit quelques cours d’art dramatique, s’initie à la danse et prend conscience de ses capacités vocales. Avec quelques amis, il monte un premier groupe, très influencé par le mouvement Rock.

En 1992, Bruno Pelletier rejoint l’équipe de Luc Plamandon et Michel berger, auteurs de l’opéra Rock « La Légende de Jimmy ». Parallèlement, il enregistre un premier album éponyme qui connaît un succès mitigé.
En 1994, il est sélectionné par Luc Plamandon pour incarner le personnage de Johnny Rockfort dans sa nouvelle grande fresque musicale « Starmania ». Bruno Pelletier profite, alors, de la popularité de ce spectacle pour publier son second album solo baptisé « Défaire l’amour ». Ecoulé à quelques milliers d’exemplaires, cet album n’obtient pas le succès escompté.

Malgré ce double échec, Bruno Pelletier ne désespère pas et poursuit son chemin musical. En 1996, il participe au grand concert de solidarité donné au profit des sinistrés du Saguenay, une région québécoise noyée par les eaux. Pour l’occasion, il interprète « Miserere », une chanson de Luccianao Pavarotti, écrite par le chanteur Italien Zucchero et Bono, le Leader du groupe U2. Le public est enthousiaste et la critique ne tarit pas d’éloges à son sujet.
La même année, Bruno Pelletier reçoit le Félix du « Meilleur interprète de l’année » lors de la cérémonie des ADISQ, l’équivalent québécois des victoires de la musique.

En 1999, Bruno Pelletier rejoint la troupe de « Notre-Dame de Paris » installée à Paris. Son interprétation du « Temps de Cathédrales » lui vaudra, une nouvelle fois, mille louanges. La même année, il publie son quatrième album « D’autres rives », enregistré entre Paris et Montréal.
Après une étape londonienne pour la version anglophone de « Notre-Dame de Paris », Bruno Pelletier s’est offert, en 2000, quelques mois de repos nécessaire à la réalisation de son nouvel album.

Pour ce sixième opus baptisé « Un monde à l’envers », Bruno Pelletier s’est entouré d’auteurs et de compositeurs d’exception, comme Daniel Lavoie ou Art Mengo. Autres grandes signatures, celle de Charles Aznavour pour le texte « Je pars en voyage » et une chanson inédite du poète français disparu Léo Ferré.

Des textes sublimes servis par l’une des plus belles voix de la scène francophone sont à découvrir sur l’album « Un monde à l’envers ».

Discographie

2002 : « Un monde à l’envers »
2001 : « Sur scène »
1999 : « D’autres rives »
1997 : « Miserere »
1995 : « Défaire l’amour »
1992 : « Bruno Pelletier »