Christophe etc...
Musique

Christophe

Nom de naissance
Bevilacqua
Né le
13/10/1945
à
Juvisy-sur-Orge
Décédé le
16/04/2020
Genre musical
Chanson française
pop
Nationalité
France
Share

Biographie

Daniel Bevilacqua, dit Christophe, est né le 13 octobre 1945 à Juvisy-sur-Orge en banlieue parisienne.

Il est le fils d’un entrepreneur en maçonnerie d’origine italienne. Ses premières idoles sont Edith Piaf et Gilbert Bécaud, bientôt supplantées par le blues. Le jeune Daniel adule Robert Johnson et surtout John Lee Hooker. A la fin des années 50, avec la vague rock’n’roll qu’il prend de plein fouet, la musique devient sa véritable passion.

En 1961, il crée son premier groupe "Danny Baby et les Hooligans", dans lequel il joue de la guitare et chante des standards rock’n’roll. Il enregistre un premier titre « Reviens Sophie » qui passe totalement inaperçu. Christophe connaît le succès en 1965 avec "Aline", premier tube de l’histoire de la chanson française qui s’écoule à quelques millions d’exemplaires. Les années suivantes il enchaîne les succès : "Les Marionnettes" , "J’ai entendu la mer", "Excusez-moi Monsieur le Professeur".

Personnage à multiples facettes, il traîne une réputation de romantique "dandy crooner" peu en rapport avec sa vraie nature de rocker et son réel talent. En 1967, Christophe met un terme à sa première carrière et réapparaît en 1973. Sur des paroles de Jean-Michel Jarre, alors inconnu, il signe deux albums cultes "Les Paradis perdus" et "Les Mots bleus". Suivront. "Samouraï", "Le Beau bizarre", "Pas vu, pas pris" écrits avec la collaboration de Boris Bergman et Bob Decout.

Entre pop-star et chanteur de charme, Christophe confirme sa place de choix dans la variété française. En 1983, le titre "Succès fou" va à nouveau le propulser en haut du top 50. Quelques 600.000 exemplaires seront vendus. Christophe publie en 1984 "Clichés d’amour" un nouvel album de reprises de standards des années 40-50.

Depuis, il n’enregistre que quelques singles tels que "Ne raccroche pas" et "Chiqué chiqué" qui n’obtiennent qu’un succès d’estime. En 1996 Christophe livre "Bevilacqua" au public, l’album de son retour, où il donne dans la musique électronique. Le retour de l’artiste en concert suscite un véritable engouement et son passage sur scène tient du phénomène. En mars 2002, il occupe deux soirées les planches de l’Olympia pour un show exceptionnel qui marque les mémoires des spectateurs présents.

A 62 ans, Christophe confirme son génie avec un neuvième album studio "Aimer ce que nous sommes" (AZ/Universal Music) au casting très impressionnant : un orchestre féminin d'une vingtaine de cordes dirigé par le Brésilien Eumir Deodato, la bassiste de David Bowie, Gail Ann Dorsey, le trompettiste Erik Truffaz, l'harmoniciste Diabolo et des musiciens de flamenco sévillans.

En 2011, Christophe participe à l'album de reprises de chansons d'Alain Bashung intitulé "Tels Alain Bashung" en interprétant de manière remarquée "Alcaline". La sortie de son prochain album se fera normalement pour l'automne 2011. Aussi, cette année il ressort l'album Bevilacqua.

Nous retrouvons l'artiste trois ans plus tard avec l'album "Intime" dont il a enregistré les titres dans les conditions d'un live. Ainsi, seul au piano, Christophe revisite avec sobriété et finesse quelques uns de ses titres majeurs... Suivront "Les Vestiges du chaos" en 2016 puis, en 2019? un album double "Christophe etc...". L'artiste de 74 ans reprend des chansons de son répertoire entouré d'une poignée d'artistes issus de la nouvelle génération. 

Christophe, a été hospitalisé, à Paris, jeudi 26 mars 2019 en raison d'une insuffisance respiratoire.
Il est décédé le 16 avril 2020 à Brest.

Discographie

2019 : Christophe etc... (Vol. 1 & Vol. 2)
2016 : Les vestiges du chaos
2014 : Intime
2013 : Paradis retrouvé
2008 :
Aimer ce que nous sommes
2004 : Clichés d'amour
2001 : Comme si la Terre penchait
1996 : Bevilacqua
1993 : Clichés d'amour (compilation)
1989 : Un peu menteur (compilation)