Davy Sicard
Musique

Davy Sicard

Genre musical
World Music

Biographie

Né à la Réunion il y a trente-huit ans, Davy Sicard est un chanteur extraordinaire, charismatique et habité.

L'île de la Réunion, française certes, fut toujours secouée par les cultures venues de Madagascar, d'Inde, d'Afrique et d'Europe. Davy Sicard y découvre la magie des musiques insulaires qui “oscillent toujours entre le festif et le douloureux“. Avec lui, on pense aux textes d'Alpha Blondy ou Tiken Jah Fakoly, à la technique vocale de Tété. Les textes, tantôt chantés en français tantôt en créole et soutenus par des choeurs vibrants nous rapprochent du continent noir. Mais au final, Davy Sicard côtoie ses aînés pratiquant le maloya, cette musique de transe née à l'époque de l'esclavage. “C'est le blues du créole“ explique-t-il en 2006, date de sortie de son précédent album “Ker Maron“ . “Musique de lutte jouée en cachette“, le maloya faisait aussi un peu peur en raison de ses composantes mystiques proches du vaudou. Et des portes qu'il ouvrait sur des états de conscience parallèles. “Au cours de cérémonies maloya incantatoires, les ancêtres décédés s'exprimaient“ dit Sicard. “Des choses nous étaient transmises et il m'arrivait d'écrire des chansons et de n'en comprendre le sens qu'à la fin...“

Le nouvel album reste prudemment à distance de ces ambiances chargées. Il raconte l'histoire de quelqu'un qui va connaître le décès d'un être cher et au moyen de cette épreuve, ouvrir les yeux sur la vie et ses réalités, prendre conscience de l’essentiel de façon intense. C’est le message que porte en filigrane l'album “Kabar“. Enregistré chez Luc Besson en Normandie, cet opus de quinze titres devrait permettre à l'artiste de développer sa carrière à l'extérieur de l'île et de consolider sa place dans le coeur des Réunionnais.




Discographie

2008 : Kabar
2006 : Ker Maron

Les paroles de chansons de Davy Sicard