DIDIER LOCKWOOD
Musique

DIDIER LOCKWOOD

Genre musical
jazz

Biographie

Né à Calais le 11 février 1956, figure emblématique du jazz français, Didier Lockwood a sillonné le monde pendant plus de quarante ans, son violon sous le bras, l’esprit ouvert à toutes les musiques jazz et classique. 
 
Véritable "Peter Pan" du violon et brillant improvisateur, il a charmé un public sans cesse grandissant. Formé au conservatoire et à l’école de la scène, il a toujours cultivé l’éclectisme, composant son premier concerto "Les Mouettes" avec l’Orchestre National de Lille en 1996, suivi par un concerto pour le violoniste Maxim Vengerov et d’un opéra-jazz sur un livret de Georges Perec "Journal d’un usager de l’espace". 
 
Musicien et pédagogue, il a mené plusieurs vies de front, entre les concerts, une école qu'il a créée et ses autres passions.

En 2006, Didier Lockwood et Marcel Azzola - accordéoniste de Jacques Brel, grand virtuose du piano à bretelles présentent, dans Acoustic, leur album commun "Waltz Club". Épaulés par Martin Taylor, à la guitare et Jean-Philippe Viret à la contrebasse. Nos deux légendes du jazz ont  revisités les valses de Chopin, Verdi, Debussy ou encore Tony Murena, Jo Privat, Serge Gainsbourg avec grande délicatesse et une bonne dose d'humour.

Didier Lockwood meurt brutalement à Paris le 18 février 2018 d'une crise cardiaque.