Edith Piaf
Musique

Edith Piaf

Nom de naissance
Edith Gassion
Né le
19/12/1915
à
Paris
Genre musical
Variétés
Nationalité
France

Biographie

Selon la légende, Edith Gassion, alias Edith Piaf, voit le jour sous un lampadaire de la rue de Belleville à Paris le 15 décembre 1915. Fille de Louis-Alphonse, acrobate de rue, et d’Anita, chanteuse lyrique, Edith est élevée par sa grand-mère, en Normandie.

À la fin de la guerre, Edith retourne auprès de ses parents et commence à chanter avec Simone, sa meilleure amie, afin de distraire les spectateurs venus voir le numéro de son père. Le succès est immédiat et, à ses 15 ans, elle décide de quitter sa famille pour vivre de sa passion.

En 1932, Edith rencontre Louis Dupont, qui deviendra le père de son premier enfant. La petite Marcelle meurt d’une méningite un an plus tard. Accablée par le chagrin, Edith ne baisse pas les bras et continue de chanter dans les rues parisiennes. Louis Leplée, directeur de cabaret, la remarque et lui propose de travailler pour lui. La “ Môme Piaf “, comme il la nomme, accepte et enregistre en 1936 son premier disque “ Les mômes de la cloche “.

Peu après la sortie du titre, Louis Leplée est assassiné et Edith, qui tente de surmonter un deuxième décès, rencontre Raymond Asso qui reprendra sa carrière en main. En 1937, après la sortie d’un deuxième disque “ Mon légionnaire “, Edith Piaf triomphe à l’ABC, puis à Bobino. La même année, elle tourne son premier film “ La garçonne “ et commence ainsi une carrière d’actrice.

Elle joue en 1940 dans "Le Bel Indifférent", une pièce de théâtre écrite par Jean Cocteau avec qui elle se lie rapidement d'amitié. Le succès escompté n'arriva pourtant que 13 ans plus tard, lorsque la pièce fut reprise au théâtre Marigny avec Jacques Pills. Ce triomphe sera une des plus grandes fiertés de la chanteuse et lui permettra d'être comparée à une véritable tragédienne sur les planches.

En 1944, Edith rencontre Yves Montant et décide de s’occuper de sa carrière. Elle renouvellera l’expérience deux ans plus tard avec une troupe de jeunes chanteurs : “ Les compagnons de la chanson “.

En 1945, Edith écrit son premier texte. “ La vie en rose “ est tout d’abord considérée comme une chanson sans intérêt. Elle deviendra pourtant la chanson la plus populaire de l’artiste quelques années plus tard.

En 1947, Edith Piaf entame un tour de chant à New York, au Versailles, en plein Manhattan. Elle y restera plus de quatre mois, un record pour un artiste francophone outre-Atlantique. Pendant son séjour aux Etats-Unis, Edith rencontre le boxeur Marcel Cerdan et lui écrit “ L’hymne à l’amour “. Pourtant, leur bonheur ne sera que de courte durée puisque Marcel mourra deux ans plus tard dans un accident d’avion. Cette nouvelle disparition dans l’entourage de la chanteuse la marquera jusqu’à la fin de sa vie.

En 1950, Piaf remonte sur scène à Paris et rencontre Charles Aznavour puis Eddie Constantine. En 1952, elle épouse le chanteur Jacques Pills et retourne avec lui aux Etats-Unis pour débuter une nouvelle tournée américaine.

Affaiblie par la drogue et l’alcool, mais toujours soutenue par son public, Piaf met sa carrière entre parenthèses pendant deux ans et revient à l’Olympia en 1955 : c’est un triomphe. Bien que de plus en plus amoindrie, elle y enchaîne les concerts pendant de nombreux mois, vivement encouragée par Bruno Coquatrix qui possède cet ancien cinéma. La chanteuse réussie dès lors à faire revivre l'Olympia qui connaît à l'époque des difficultés financières et risque la fermeture. Bruno Coquatrix parlera d'elle plus tard dans une lettre où il qualifiera de "miracle" ses prouesses et la remerciera pour son aide indispensable à la survie de cet endroit aujourd'hui mythique.
Par la suite, une nouvelle tournée internationale s’organise en Amérique Latine où Edith écrira “ Les amants d’un jour “, “ L’homme à la moto “ et “ La foule “.

En 1958, alors que “ Mon manège à moi “ remporte un énorme succès, sa santé commence à se détériorer. La même année, Edith rencontre Georges Moustaki qui lui écrit “ Milord “. Le couple aura peu après un accident de voiture qui affaiblira Edith : elle s’écroulera en plein concert à New York.

En 1960, le compositeur Charles Dumont lui propose le titre “ Non je ne regrette rien “. Un an plus tard, elle reçoit le Grand Prix du disque de l’Académie Charles Cros pour l’ensemble de sa carrière et se produit en haut de la Tour Eiffel à l’occasion de la sortie du film “ Le jour le plus long “.

En 1962, Edith Piaf épouse son dernier compagnon de route Theo Sarapo avant de s’éteindre le 14 octobre 1963 dans le sud de la France. Considérée comme l'archétype de la chanteuse française, Edith Piaf reste, cinquante ans après sa mort, la plus célèbre interprète francophone en France comme à l'étranger.

Texte réactualisé mardi 8 octobre 2013

Discographie

1935 : Les mômes de la cloche
1936 : Mon amant de la coloniale
1937 : Mon légionnaire, Le contrebandier
1945 : Il riait, Escale
1946 : Les trois cloches, Le petit homme
1947 : La vie en rose
1949 : L'hymne à l'amour
1998 : De la rue à la scène 1935 / 1937 / vol.1
1998 : Une étoile est née 1938 / 1940 / vol.2
1998 : L'ascension 1941 / 1945 / vol.3
1998 : La consécration 1946 / 1947 / vol.4
2001 : Hymne à l'amour
2000 : La vie en rose
1993 : Intégrale 1946-1963
1993 : 30ème anniversaire
1986 : De l'accordéoniste à Milord
2001 : Les 100 plus belles chansons d'Edith Piaf
2001 : L'essentiel