Françoise Hardy
Musique

Françoise Hardy

Né le
17/01/1944
à
Paris
Genre musical
Variétés
Début de carrière
1961
Nationalité
France

Biographie

Françoise Hardy naît à Paris, le 17 janvier 1944. Complexée et solitaire, Françoise ne voit que très rarement son père : elle vit seule avec sa petite sœur et sa mère. Très vite, la musique prend une place importante dans sa vie : l’écriture lui permet de s’évader, d’oublier ses problèmes… de rêver.

Ayant obtenu son baccalauréat avec succès, le père de Françoise lui offre sa première guitare. Elle décide de composer ses propres titres et de s’inscrire au Petit Conservatoire de Mireille, sans pour autant arrêter les études, sur ordre de sa mère. Cependant, l’artiste ne résiste pas longtemps à la tentation de courir les auditions et décroche son premier contrat en 1961.

Son premier 45 tours intitulé « Oh oh Chérie », qui paraît en 1962, comporte le titre « Tous les garçons et les filles », écrit et composé par Françoise elle-même. Très vite, Daniel Filipacchi, présentateur de l’émission « Salut les copains » se montre vivement intéressé par cette jeune artiste. C’est un succès immédiat. Plus de deux millions de disques sont vendus.

Au même titre que Johnny Hallyday, Sheila ou Sylvie Vartan, la nouvelle star de la chanson française enchaîne interviews, émissions de télévision et reportages photos. C’est au cours de l’un d’entre eux que Françoise rencontre Jean-Marie Perier, qui deviendra son mentor et mari.

En 1963, Françoise Hardy se produit pour la première fois à l’Olympia. Elle y retournera deux ans plus tard, en 1965, en première partie des Compagnons de la chanson.

Bien que la chanson reste sa priorité, Françoise entame en parallèle une carrière de comédienne et tourne ainsi dans plusieurs long-métrages comme « Grand Prix » où elle partage l’affiche avec Yves Montant. Bien que le succès du film soit assez mitigé en France, les Etas-Unis s’intéressent de très près à la chanteuse. Elle enregistre donc son premier album en anglais intitulé « In English ».

1967 est une année importante dans la vie de Françoise. Récemment séparée de son mari, elle fait la rencontre de Jacques Dutronc. La même année, elle enregistre « Ma jeunesse fout l’camp » qui sera suivi d’une tournée internationale en Angleterre et en Afrique du Sud.

Fatiguée par un emploi du temps surchargé, Françoise décide en 1968 de ne plus se produire sur scène. Sa timidité et son manque de confiance ne lui permettent plus d’affronter son public. Dès lors, elle se concentre sur la qualité de ses textes et, bien que les ventes de disques s’en ressentent, Françoise paraît avoir trouvé son équilibre : elle donne naissance à son fils Thomas le 16 juin 1973.

Une nouvelle vie commence pour Françoise Hardy qui signe un nouveau contrat chez Warner et enregistre un album intitulé « Message personnel » avec Michel Berger, puis « Entracte » avec Catherine Lara en 1974. Bien que la mode « Yéyés » semble se dissiper, Françoise arrive malgré tout à se maintenir en haut de l’affiche.

En 1977, et avec la collaboration de grands noms de la chanson française tels que Michel Jonasz, William Sheller ou Serge Gainsbourg, Françoise publie l’album « Star » et ouvre son répertoire à un public plus jeune. Une fois encore, le succès est au rendez-vous et les albums s’enchaînent sans fausses notes. « Musique saoule » en 1978, « Gin Tonic » en 1980, « A suivre » en 1981, écrit par Louis Chédid, puis « Quelqu’un qui s’en va » en 1982, remportent un succès considérable.

Contre toute attente, Françoise Hardy décide en 1988 de mettre un terme à sa carrière. Elle publie « Décalage », écrit par Françoise elle-même et composé par Etienne Daho, Jacques Dutronc et William Sheller.

Pourtant, en 1995, après avoir signé chez Virgin, Françoise revient sur le devant de la scène et sort un nouvel album intitulé « Le danger » et en enregistrant la même année un duo avec le groupe de rock anglais Blur. Toujours prête à se remettre en question, Françoise adapte ses textes à l’évolution des mélodies contemporaines, ce qui lui permet notamment de convaincre un public plus moderne.

En 2000, Françoise publie « Clair-obscur », avec la participation de plusieurs artistes comme Iggy Pop ou Etienne Daho. Le premier titre extrait de cet album « Puisque vous partez en voyage », enregistré en duo avec Jacques Dutronc, a permis au couple de se retrouver musicalement après plus de 22 ans de séparation.

En 2003, Françoise Hardy publie « Messages personnels » une compilation de 23 de ses meilleurs titres qui résume une des plus belle carrière de la variété française.

En 2012, deux ans après son dernier album "La pluie sans parapluie" Françoise hardy, entourée de Calogero, Thierry Stremler, Julien Doré, Alain Lanty et bien d'autres... nous propose 10 superbes chansons pour son nouvel album "L'amour fou" qui paraitra le 5 novembre.

2 ans après son album La pluie sans parapluie, Françoise Hardy, entourée de Calogero, Thierry Stremler, Julien Doré, Alain Lanty et bien d’autres, nous propose 10 superbes chansons pour son nouvel album L’amour fou, à paraître le 5 novembre.
Un retour artistique majestueux bercé par un thème que Françoise Hardy affectionne particulièrement depuis ses débuts, celui de l’amour impossible, l’amour aussi passionné qu’autodestructeur, celui qui fait perdre la raison.

Discographie

1962 : Tous les garçons et les filles
1963 : Le premier bonheur du jour
1964 : Mon amie la rose
1965 : L'amitié
1966 : La maison ou j'ai grandi / "Françoise Hardy in English"
1967 : Ma jeunesse fout l’camp
1968 : Comment te dire adieu
1969 : Françoise Hardy en anglais
1970 : Germinal / Soleil / One-Nine-Seven-Zero
1971 : La question
1972 : L'éclairage / Love Songs
1973 : Message Personnel
1974 : Entracte
1977 : Star
1978 : Musique saoule
1980 : Gin Tonic
1981 : À suivre
1982 : Quelqu'un qui s'en va
1988 : Décalages
1996 : Le Danger
2000 : Clair-obscur
2003 : Messages personnels
2010 : La pluie sans parapluie
2012 : L'amour fou 
2018 : Personne d'autre