Gonzales
Musique

Gonzales

Nom de naissance
Jason Charles Beck
à
Canada
Genre musical
Electro Pop

Biographie

Arrangeur et compositeur de talent, Gonzales est sans doute le personnage le plus étonnant de la planète pop. Chacun de ses albums dévoile une nouvelle facette de son personnage : pianiste virtuose, mégalo de l’électro, bête de scène. A 35 ans, ce joyeux trublion est derrière les succès de Feist, Katerine, Jane Birkin ou Christophe Willem.

Jason Charles Beck, dit Gonzales, a été élevé au Canada. Ses parents, Juifs hongrois qui ont fui Budapest après les événements de 1956, se rencontrent à Montréal. Son père est un homme d’affaires et c’est son grand-père qui l’initie à la musique. Le jeune Mozart gagne à 14 ans tous les concours de piano. Il nourrit sans cesse un idéal d’une musique personnelle, prenant conscience qu’il ne suffit pas de jouer mieux et plus vite que les autres, il faut étonner le public, le séduire, faire le « show ».

Depuis 1998, date où il quitte son Canada natal, les aventures se suivent rapidement. A Berlin, Daft Punk et Björk aiment son travail et le sollicitent pour faire des remixes. En 2004, à Paris, il collabore avec son partenaire de scène sur ce qui deviendra « Let It Die » le premier album de Feist vendu à 500 000 exemplaires. Il s’associera au producteur Renaud Letang pour réaliser les albums de Jane Birkin, Katerine, Charles Aznavour, Teki Latex, Jean-Louis Aubert… Mais ce n’est qu’en 2004 avec l’album « Solo Piano » que Gonzales trouvera une vraie reconnaissance commerciale. Le deuxième album de Feist « The Reminder » se vend à plus d’1 million d’exemplaires, celui de Katerine est disque d’or. En 2008, Gonzales livre « Soft Power », dix chansons mêlant rock et ballades intimes, qui lui remporte une médiatisation grand public. Puis il travaille avec le dessinateur Johann Sfar sur le premier long-métrage de celui-ci, un film autobiographique : « Serge Gainsbourg, vie héroïque ». Il s’agit d’enregistrer les parties pianos de Serge et d’incarner ses mains à l’écran.

Le 18 mai 2009 à 3h40, Gonzales a battu le record du monde Guinness du concert le plus long pour un seul individu en 27 heures 3 minutes et 44 secondes !

Discographie

2009 : Gonzales 27
* Live Originals
* One-Night Standards
* 1980's Hit Parade
* Friend of Mine
2009 : Solo Piano aux USA et Canada sur label “Arts & Crafts Records“
2008 : Soft Power
2006 : From Major to Minor
2004 : Solo Piano
2000 : Gonzales Über Alles