Ibrahim Maalouf
Musique

Ibrahim Maalouf

Nom de naissance
Ibrahim
Né le
05/12/1980
à
Beyrouth
Genre musical
jazz
jazz-rock fusion
Musique classique
musique orientale Instruments Trompette
piano
Début de carrière
2006
Nationalité
Liban

Biographie

Ibrahim Maalouf est le fils du trompettiste Nassim Maalouf et de la pianiste Nada Maalouf, neveu de l'écrivain Amin Maalouf, petit-fils de Rushdi Maalouf, journaliste, poète et musicologue.

Il est le seul trompettiste au monde à jouer la musique arabe avec la trompette à quarts de tons, inventée par son père dans les années soixante.
Ibrahim Maalouf est également lauréat des plus grands concours de trompette classique au monde.

Deux ans se sont écoulés depuis la sortie de l'album "Diasporas" en 2007, qui révéla au grand public un artiste doté d'un souffle ensorcelant.

Avec l'album "Diachronism", l'artiste abat de nouvelles cartes : son souffle se dote d'une voix. Une voix qui se mêle de manière exquise au son feutré de sa trompette en offrant des chœurs rythmiques en onomatopées.

Ibrahim Maalouf obtient en 2010, la Victoire du Jazz de l'année.

Septembre 2011 : "Diagnostic" est le 3ème volet d’un triptyque musical que le trompettiste Ibrahim Maalouf a entamé en 2007 avec "Diasporas", son premier album, et enrichit avec "Diachronism" deux ans plus tard. Mieux qu’une continuation, ce disque est l’aboutissement d’un travail de recherche sur le jeu des harmonies, la dynamique des tonalités, leur acclimatation aux rythmes, les connivences insoupçonnables entre différents styles musicaux.
On y reconnaîtra l’influence majeure des fanfares balkaniques, des batucadas brésiliennes, du latin jazz ou du heavy metal. Mais "Diagnostic" est surtout son œuvre la plus personnelle, une sorte de bande originale où est mise en scène avec un remarquable pouvoir de suggestion, la vie affective d’un musicien qui a toujours envisagé son art comme une thérapie, avec ce que cet engagement impose de sincérité et d’abandon.

L'artiste entame une tournée à partir du 2 septembre 2011.

Nous le retrouvons en 2012 avec l'album "Wind", puis un an plus tard avec "Illusions". Dans cet album, Ibrahim Maalouf revient vers un jazz plus électrique, conçu spécialement pour la scène.
C’est une première pour cet artiste qui depuis plusieurs années se construit autour d’une esthétique musicale variée et toujours surprenante.
L’esprit de cet album, tout en chaleur et en arabesques, s’inspire du paradoxe de la fragilité intime d’un artiste face à la démesure et à l’agressivité du système dans lequel il peut parfois évoluer. Le résultat produit ce savant mélange, typique de la musique d’Ibrahim, tour à tour ensorcelante, méditative et enjouée, jetant autant de ponts entre les quarts de tons qu’elle le fait entre l’Occident et son Orient natal.
En 2014, Ibrahim Maalouf s'associe à Oxmo Puccino pour l'album "Au pays d'Alice..." où le rap et le jazz s’entremêlent pour raconter une nouvelle version des "Aventures d'Alice au pays des merveilles". 

En septembre 2015, Ibrahim Maalouf publie deux albums. Tous deux sont pensés comme un hommage aux femmes. Dans le premier, il célèbre l'artiste emblématique pour le peuple arabe : Oum Kalthoum. Le second est une ode aux femmes d'aujourd'hui avec des sonorités plutôt électro voire pop. 

Texte réactualisé le 21 décembre 2015 

Discographie

2007 : Diasporas
2010 : Diachronism (album 2CD "Disorental" et "Paradoximental")
2011 : Diagnostic
2012 : Wind
2013 : Illusions
2014 : Au pays d'Alice
2015 : Red & Black Light
2015 : Kalthoum

Les paroles de chansons de Ibrahim Maalouf