Pochette Album "Mon Pays c'est l'amour"
Musique

Johnny Hallyday

Nom de naissance
Jean-Philippe Smet
Né le
15/06/1943
à
Paris
Décédé le
05/12/2017
Genre musical
Rock français
Début de carrière
1960
Nationalité
France

Biographie

Véritable monument du rock français, bête de scène inégalable, Johnny Hallyday est l’un des artistes les plus adulés en France.

Jean-Philippe Smet, de son vrai nom, naît, le 15 juin 1943, à Paris. Peu après sa naissance, ses parents se séparent et le confient à Hélène Mar, sa tante.
Mère de deux jeunes danseuses, Hélène Mar accompagne ses filles sur chacune de leurs tournées et embarque avec elle le petit Johnny. Habitué dès son plus jeune âge à mener une vie de saltimbanque, Johnny Hallyday ne tarde pas à se découvrir quelques passions artistiques. Il suit des cours de danse et s’exerce à la guitare.
En 1957, la petite famille est de retour à Paris. Encouragé par sa tante, Johnny Hallyday prend ses premiers cours d’art dramatique et se passionne pour le cinéma. Son idole est sans conteste Elvis Presley, rockeur et acteur américain, auquel il s’identifie.

Interprète dans l’âme, Johnny Hallyday reprend quelques-uns des grands standards du « King » et se produit sur de petites scènes parisiennes. En 1959, il participe à une émission télévisée et est aussitôt repéré par le directeur des disques Vogue. Dans la foulée, il enregistre son premier disque « Souvenirs, souvenirs » et s’impose comme l’une des figures majeures de la scène Yéyé, - mouvement musical français qui sévit dans les années 60. Chacun de ses concerts est un événement médiatique qui s’achève souvent en émeute ; les fans, transcendés par leur idole, cassent tout sur leur passage. On parle à l’époque « d’hystérie collective ».

La fin des années « Yéyé » est douloureuse pour Johnny Hallyday qui peine à trouver sa place dans le nouveau panorama musical français. La naissance de son premier fils David, fruit de son mariage avec Sylvie Vartan, ne suffira pas à le tirer de sa torpeur. En 1966, il enregistre le titre « Noir c’est noir » qui rend compte de son état dépressif.
En 1968, il entame une tournée en Amérique du sud, enregistre des reprises de standards américains « Hey Joe » ou « Love Me Tender » et renoue avec le cinéma. En 1969, il se produit à guichets fermés sur la scène du Palais des sports à Paris et publie « Que je t’aime », énorme tube signé Long Chris, auteur et confident de longue date.
Fier de cette popularité retrouvée, Johnny Hallyday poursuit sa carrière sur les chapeaux de roues et entame de longues tournées à travers le monde.

Au début des années 80, le couple mythique « Hallyday-Vartan » se sépare. Bouleversé par cette rupture, il publie deux albums moroses « En pièces détachées » et « Pas facile ». Débute alors une période d’introspection et de remise en question qui se solde par la séparation d’avec son producteur et parolier, Michel Mallory.
En 1982, Johnny Hallyday vit une idylle avec l’actrice Nathalie Baye. De cette union naîtra une petite fille prénommée Laura. C’est le début d’une vie nouvelle et l’amorce d’un tournant dans sa carrière artistique. Ses nouveaux paroliers seront désormais Michel Berger pour l’album «Rock’N Roll attitudes », Jean-Jacques Goldman pour « Laura », « L’envie » ou « J’oublierai ton nom » et Etienne Roda-Gil pour l’album « Cadillac ».

A la fin des années 80, Johnny Hallyday participe à la « Tournée des enfoirés » et contribue, avec ses amis Michel Sardou ou Eddy Mitchell, à perpétrer l’action de Coluche en faveur des démunis.
En 1990, Johnny Hallyday défraye une nouvelle fois la chronique en épousant la jeune « Adeline », fille de son ami Long Chris.
En 1993, il fête ses cinquante ans au Parc des Princes à Paris et offre un concert gigantesque à ses milliers de fans.
Après une longue tournée en France, Johnny Hallyday enregistre un premier album en Anglais et organise un concert exceptionnel à Las Vegas.


En 1997, Jacques Chirac lui remet la médaille de Chevalier de la légion d’honneur. Cette récompense symbolise l’incroyable ascension de ce chanteur « né dans la rue ».
En 1998, Johnny Hallyday enregistre un nouvel album « Ce que je sais » signé Pascal Obispo et s’illustre dans le rôle d’un toréador pour les besoins du film de Stéphane Giusi.
Après une nouvelle prestation sur l’immense scène du stade de France, en 1998, devant un parterre de 80 000 spectateurs, Johnny Hallyday renoue avec ses racines en enregistrant un album entièrement composé par son fils David, intitulé « Sang pour sang ».

Au terme de quarante ans de carrière, l’artiste publiait, en 2002, un tout nouvel album baptisé « À la vie, à la mort ». Après le succès de « Marie », écoulé à plus de 1 170 000 exemplaires, de “ L'instinct “ et de “Je n'ai jamais pleuré“ Johnny Hallyday nous offre le single « Mon plus beau Noël » dédié à sa petite Jade.

En 2007, Johnny réalise enfin l'album de chansons blues tant rêvé intitulé “Le coeur d'un homme“. La star rassemble ses auteurs favoris, Yvan Cassar son producteur-compositeur attitré et quelques pointures du blues. Le premier extrait est “Always“.

Johnny Hallyday revient avec un album de rock enregistré à Londres. Johnny a souhaité s’entourer du réalisateur Philippe Uminski et du mixeur Bob Clearmountain (déjà à l’oeuvre sur « Le coeur d’un homme »). L’album comprend des titres originaux, écrits et composés par des collaborateurs exceptionnels, parmi lesquels on peut citer Francis Cabrel, Christophe Maé, Raphaël, Calogero, Didier Golemanas, Grand Corps Malade, David Hallyday.

Johnny Hallyday prolonge sa dernière jusqu’en 2010. Le premier album Live s'intitule “Tour 66 - tournée 2009“ et sort dans les bacs la même année.

En 2009, Johnny Hallyday subit quelques problèmes de santé. Il est tout d'abord opéré d'un cancer du côlon en juillet, puis d'une hernie discale en décembre. Il est hospitalisé dans le prestigieux hôpital Cedars Sinaï de Beverly Hills où on le place dans un coma artificiel suite à des complications post-opératoires.
“C'est bon, on s'en va maintenant“ aurait dit Johnny à son réveil mardi 15 décembre.
Le lendemain, son producteur annonce l'annulation de la dernière partie du “Tour 66“.

En 2010, retour en France de Johnny Hallyday, où il enregistrera rapidement un duo avec Patrick Fiori et rencontrera -M-. Le 2 septembre le chanteur annonce officiellement la séparation d'avec son producteur Jean-Claude Camus. Gilbert Coullier prend la relève. Le producteur a déjà travaillé pour Johnny Hallyday dans les années 80.

En septembre 2010, Johnny Hallyday enregistre à Los Angeles son prochain album réalisé par -M-. Le 3 décembre, sur la scène de l'Arèna, Johnny Hallyday rejoint le chanteur Mathieu Chedid, alias -M-, en concert à Montpellier. Ensembles ils chantent "Tanagra" (Première apparition sur scène de Johnny Hallyday depuis novembre 2009). -M- et Johnny récidivent les 15, 16 et 17 décembre, à Bercy, où le fils de Louis Chedid achève sa tournée.

Le retour prévu sur scène du rocker s'annonce pour juin 2012, il sera possible dès le 4 mars de réserver les billets pour une partie de la tournée qui devrait poser ses valises à l'Arena de Montpellier, au Stade de France, ainsi qu'à Nancy, Sochaux, Lyon, Nice, Bordeaux, Nantes et Le Mans.

Johnny Hallyday est auusi trés attendu pour sa rentrée, sur les planches du théâtre Edouard VII, à Paris début septembre pour jouer dans une pièce de Tennessee Williams, "Le Paradis sur terre".

Johnny deviendra globe-trotter dès le 14 mai 2012 pour une nouvelle tournée française et dans certaines villes étrangères : Tel-Aviv, Los-Angeles, New-York, Moscou, Londres, Québec. Louis Bertignac (qui était venu dans Acoustic en 2005) assurera la première partie de cette tournée.

Après avoir vendu près de 100 millions de disques, rassemblé 28 millions de spectateurs en concert, mis le feu à 6 stades de France et bientôt 9. Récompensé par 8 Victoires de la musique, 40 disques d'or, 21 disques de platine et 3 de diamant, Johnny se lancera, en 2012, dans sa 181 tournée qu'il a dévoilé samedi 03 décembre 2011 du haut de la
Tour Eiffel.

Le 24 avril 2012, Johnny donne le coup d'envoi de sa 181ème tournée à Los Angeles. Il se produit les 15-16-17 juin au Stade de France pour 3 concerts historiques. Un mois plus tard, il donne un concert au Québec, dans le cadre du festival d'été de Québec. Cela faisait plus de 30 ans que Johnny n'avait pas chanté au Québec.

En parallèle de sa vie de chanteur, il fait, en 2012, ses débuts sur les planches dans une pièce de Tenessee Williams " la paradis sur terre".

Johnny Hallyday est décédé le 5 décembre 2017. Un hommage national lui a été rendu par la France samedi 9 décembre en l'église de la Madeleine à Paris. L'idole des jeunes est enterré à Saint Barthélemy.

L'album "Mon pays c'est l'amour", enregistré de son vivant, sort le 19 octobre 2018 et s'écoule à 631 478 exemplaires en seulement trois jours. Un record de ventes historique pour le 51ème album de Johnny.

Texte réactualisé le 23 octobre 2018

Discographie

2018 Mon pays c'est l'amour
2015 De L'Amour 
2013 Born Rocker Tour
2013 On Stage
2012 L'Attente
2011 Jamais seul
2008 Ça ne finira jamais
2005 Ma vérité
2002 À la vie, à la mort
1999 Sang pour sang
1998 Ce que je sais
1995 Lorada
1994 Rough Town
1991 Ça ne change pas un homme
1989 Cadillac
1986 Gang
1984 Nashville 84
1983 Entre violence et violon
1982 Quelque part un aigle
1981 En pièces détachées
1980 À partir de maintenant
1979 Hollywood
1977 C'est la vie
1976 Derrière l'amour
1975 Rock à Memphis
1974 Je t'aime, je t'aime, je t'aime
1973 Insolitudes
1972 Country, Folk, Rock
1971 Flagrant délit
1970 Vie
1969 Que je t'aime
1969 Rivière… ouvre ton lit
1968 Rêve et amour
1968 Jeune homme
1967 Johnny 67
1966 La génération perdue
1965 Johnny chante Hallyday
1965 Halleluyah
1964 Le pénitencier
1964 Les rocks les plus terribles
1964 Bonne chance
1963 B.O D'où viens-tu Johnny
1963 Da dou ron ron
1963 Les bras en croix
1963 L'idole des jeunes
1962 Madison twist
1962 Sings America's rockin'hits
1962 Retiens la nuit
1961 Salut les copains
1961 Viens danser le twist
1961 Tête à tête avec Johnny Hallyday
1961 Johnny et ses fans au festival de Rock'n'Roll
1961 Nous les gars, nous les filles
1960 Hello Johnny
Mot(s)-clé(s)