JULIEN CLERC
Musique

JULIEN CLERC

Nom de naissance
Paul-Alain Leclerc
Né le
04/10/1947
à
Paris (France)
Genre musical
Variétés
Début de carrière
1968
Nationalité
France

Biographie

Paul Alain Leclerc naît le 4 octobre 1947 à Paris. D’origine bourgeoise, il vit une enfance sans trouble. A six ans, il débute des cours de piano sans grande conviction. Ce n’est qu’à 13 ans qu’il se découvre une passion pour la musique et ne cesse de reproduire les tubes du moment sur son piano.
Adolescent, il étudie le droit à l’université mais passe le plus clair de son temps dans les cafés du quartier latin. Il y retrouve, chaque jour, ses amis Etienne Roda-Gil et Maurice Vallet qui deviendront par la suite ses principaux paroliers.

A 20 ans, Julien Clerc se présente à une audition et décroche un contrat de sept ans avec une grande maison de disque. Ces premiers titres rencontrent un franc succès. Le public est conquis et Gilbert Becaud lui propose de se produire en première partie de son spectacle à l’Olympia.
C’est lors de sa prestation sur scène qu’il est repéré par les producteurs de la comédie musicale « Hair », grand succès de l’époque en Angleterre. Ils lui offrent d’incarner le rôle principal dans l’adaptation française du spectacle.
Julien Clerc profite de cette occasion et du succès de la comédie musicale pour se faire un nom à Paris.

Après deux ans de collaboration, il choisit pourtant de poursuivre sa carrière solo en collaboration avec Etienne Roda-Gil. Les albums se suivent et le succès est bien réel. Pourtant, après dix années de travail en commun et de nombreux albums, Julien Clerc décide de s’entourer de nouveaux auteurs tels Maxime Leforestier et Jean Loup Dabadie, auteur de « Ma préférence ».
En 1982, il sort son douzième album sur lequel figure les titres « Femmes, je vous aime » et « Lili voulait aller danser ». Cet album résolument moderne touche un plus large public.
En 1984, Julien Clerc fait appel à David Mac Neil, un auteur Américain, qui signe « Mélissa », l’un des plus grands tubes des années 80, vendu à 700 000 exemplaires.

En 1992, Julien Clerc renoue avec ses amitiés premières. L’album « Utile » marque ses retrouvailles avec Etienne Roda-Gil, après dix ans de séparation professionnelle.

En 2000, Julien Clerc publie son dix-huitième album « Si j’étais elle » écrit et réalisé avec la complicité de ses amis Etienne Roda-Gil, David Mac Neil et de Carla Bruni, ancien mannequin vedette. Puis, avec « Studio », le chanteur rend hommage à la musique anglo-saxonne en réunissant sur un même album quelques-uns des plus grands standards américains.

En 2005, le chanteur français signe son retour avec un album émouvant « Double enfance », dédicacé à son ami Etienne Roda-Gil, récemment disparu.

Ce nouvel album de 12 chansons, « Où s’en vont les avions ? » salué par la presse comme l'un des ses meilleurs, rassemble pour notre plus grand plaisir les plumes de Carla Bruni, Gérard Duguet-Grasser, Gérard Manset, Maxime Le Forestier, David McNeil, Jean-Loup Dabadie et Benjamin Biolay. 

Souvent, Julien Clerc parle de sa quête, il s’agit de textes. En 2011, sa quête s'est concrétisée sur l’album "Fou, peut-être" et les mots qu’il chante sont principalement des mots de chanteurs comme ceux de Charles Aznavour, Alex Beaupain, Julien Doré, Mike Ibrahim, Maxime Le Forestier ou encore Gérard Manset.

2014  il enregistre «Partout la musique vient» à Londres avec le producteur Jimmy Hogarth(Duffy, Amy Winehouse James Blunt), ce nouvel album aborde des thèmes chers au chanteur : l'amour qui va qui vient, le temps qui passe et bien sûr la musique. 

Trois ans après son dernier album de chansons originales, Julien Clerc est de retour avec «A nos amours», marqué par une collaboration inédite avec Calogero, qui a réalisé et arrangé entièrement ce nouvel album.

Julien Clerc a toujours su s’entourer d’auteurs de talent pour l’écriture des textes qu’il met en musique. «A nos amours» n’échappe pas à la règle. On y retrouve notamment des textes de Brigitte Fontaine, Carla Bruni, Marc Lavoine, Maxime Le Forestier, et Vianney.

Texte réactualisé le 19 décembre 2017

Discographie

1969 : 1er album / extraits « Yann et les dauphins » « La Californie »
1970 : « Des jours entiers à t’aimer »
1971 : 3ème album/ extraits « Le cœur volcan » « Ce n’est rien »
1973 : « Julien »
1974 : « Live à l’Olympia »
1974 : 6ème album
1975 : « N°7 »
1976 : « A mon âge et l’heure qu’il est »
1978 : « Jaloux »/ extraits « J’ai eu 30 ans » « Ma préférence »
1980 : « Clerc Julien »
1980 : « Sans entracte »
1981 : « Album Live au Palais des Congrès »
1981 : « Femmes, indiscrétions et blasphèmes »/ extraits « Femmes, je vous aime » « Lili voulait aller danser »
1984 : « Aime-moi »/ extrait « Melissa »
1987 : « Les aventures à l’eau »/ extrait « Hélène »
1990 : « Fais-moi une place »
1992 : « Utile »
1997 : « Julien »
2000 : nouvel album/ extraits « Si j’étais elle » « Quelques mots en ton nom »
2003 : Studio
2005 : Double enfance
2008 : Où s'en vont les avions ?
2011 : Fou, peut-être
2014 : Partout la musique vient
2017 : À nos amours

+ de Musique

Roni Alter
0:21:04
Magazine

AcousticRoni Alter

Quincy Jones
0:08:05
Magazine

L'invitéQuincy Jones

Manu Katché
0:07:58
Magazine

L'invitéManu Katché