Liz Mc Comb
Musique

Liz Mc Comb

Nom de naissance
Elizabeth Mc Comb
Né le
01/12/1952
à
Cleveland (Ohio)
Genre musical
jazz
Nationalité
États-Unis

Biographie

Liz Mc Comb, le meilleur du gospel !

Liz Mc Comb est une chanteuse, compositrice et pianiste américaine du gospel, de blues de jazz et de soul. Surnommée “la pasionaria du gospel“ chacune de ses apparitions est une leçon magistrale de vérité et de vigueur, d'émotion et de rigueur.

Liz commence à chanter dès l'âge de trois ans. Son frère, trompettiste, lui révèle les grandes figures du jazz, de Louis Armstrong à Charlie Parker et Sarah Vaughan.
Liz a étudié le violon mais préfère de loin le piano sur lequel, dit-elle, “son coeur est parfaitement accordé“.
Adolescente, elle intègre l'école et la troupe du centre culturel Karamu House Theater. Elle étudie l'histoire et la culture afro-américaine.
Cette période est marquée par ses débuts dans la chanson. Liz part à New-York et passe de nombreuses auditions pour des revues et des comédies musicales à Broadway.
Liz rejoint le groupe “The Jean Austin Singers“. Elle découvre alors les grandes scènes internationales notamment en Europe.

Liz Mc Comb rencontre le producteur français Gérard Vacher qui lui consacrera l’essentiel de sa vie. En peu de temps, cette relation étrange à la fois fusionnelle et conflictuelle va faire de Liz Mc Comb ce qu’elle aurait pu devenir bien avant : une superstar du gospel.

Agée de 40 ans, Liz apprend à vivre une double vie. D’un côté, elle fait salle comble dans les salles parisiennes, au Casino de Paris où elle est la seule chanteuse afro-américaine à obtenir le même succès que Joséphine Baker comme à l’Olympia, où son triomphe rappelle ceux de Jimi Hendrix ou de Frank Sinatra. Le lendemain elle reprendra l’avion pour rejoindre la minuscule église de sa mère à Cleveland, où elle redeviendra une chanteuse de gospel parmi tant d’autres.

Liz Mc Comb, européenne depuis vingt ans, est alors presque inconnue aux Etats-Unis. Pourtant, elle représentera son pays à Bethléem, au concert organisé pour le 2000 anniversaire de Jésus. D’autres concerts, en Palestine et au Liban, l’ont convaincue de devenir avant tout une « messagère de la paix », et une autre chanson personnelle “The Peacemakers“ deviendra le titre qu'elle chantera partout, avec d’innombrables chorales.

C’est alors que la vie musicale de Liz connaît une parenthèse. Elle s’envole vers La Nouvelle-Orléans pour y enregistrer un disque très différent de tout ce qu’elle a fait jusque-là. Prémonition ou pur hasard, elle enregistre “The Spirit of New Orleans“ avec quelques-uns des meilleurs musiciens cajuns. L'album peut être écouté comme un testament musical de cette ville avant l'ouragan Katrina.

Liz se passionne aussi pour les chants et les tambours traditionnels des Caraïbes, et présents dans la trilogie “Soul, Peace & Love“.

Liz s’exprime de plus en plus comme une « citoyenne du monde ». Elle vit entre Cleveland et Paris et voyage dans le monde entier. Son répertoire ne cesse de s’élargir : elle chante Beethoven, Édith Piaf, Duke Ellington et Gershwin, toujours à sa façon, avec cette spiritualité qui rappelle l’histoire tragique de ses ancêtres, mais aussi avec une sérénité nouvelle qui domine son nouvel album “The Sacred Concert“.

Liz Mc Comb participera le 30 avril au Festival Europa Vox au Mans,
Retrouvez Liz Mc Comb en concert le 3 juin à l'Eglise Saint-Sulpice de Paris : un partenariat avec TV5Monde.

Discographie

1992 : Acoustic Woman
1993 : Rock My Soul
1994 : Live
1996 : Time is Now
1998 : Live à l'Olympia
1998 : Le meilleur de Liz Mc Comb
2001 : The Spirit of New Orleans
2001 : Fire, The Essential
2007 : Soul, Peace & Love
2009 : The Sacred Concert