Michaël Youn
Musique

Michaël Youn

Biographie

Michaël Benayoun alias Michaël Youn est né à Suresne, en banlieue parisienne, le 2 décembre 1973.

Il monte très tôt sur scène, vers l'âge de trois ans, mais poursuit néanmoins un parcours plus classique jusqu'à la fin de ses études. Il est admis à l'école supérieur de commerce de Nice et en sort diplômé en 1997.

Michaël Youn réalise alors ses rêves, en suivant des cours de radio au Studio-école de France, puis aux célèbres Cours Florent.

Il anime à partir de 1998 une émission matinale sur Skyrock avec “Les Filles“, KTL et Sophie. Puis en 2000, M6 l'engage pour animer l'émission “Le Morning Live“ qui le fait vraiment connaître, surtout par son sens de la provocation.

Il mène alors des projets plus artistiques, et fonde le groupe de chansons-sketchs les “Bratisla Boys“, composé des animateurs de l'émission. Ils se transforment à l'occasion en marins délurés provenant d'un pays imaginaire, le Slovakistan. Leur chanson “Stach Stach“ est un succès.

En 2003, il est le personnage principal du film “La beuze“ de François Desagnat. La bande originale qu'il réalise sous le nom d'Alphonse Brown, lance un nouveau genre musicale avec le titre “Le Frunkp“, mélange de rap et de funk.

Michaël Youn continue sa carrière cinématographique avec un rôle dans “Les 11 commandements“, film de François Desagnat toujours. Il réalise la bande originale avec “Les conards“, reprise de My Sharona (The Knack), et fonde un groupe de rock parodique.

En 2006, il monte un groupe de rap, Fatal Bazooka, avec ses collègues du “Morning Live“, Vincent Desagnat (frère de François) et Benjamin Morgaine. Leur single, “Fous ta cagoule“, est n°1 en France et se vend à 500000 exemplaires.

En 2005, Michaël Youn tient le rôle principal dans le film “Iznogoud“ de Patrick Braoudé et la même année, il se produit sur scène avec son spectacle, “Pluskapoil“.

En 2007, il joue son premier rôle dramatique dans le film “Héros“ de Bruno Merle“ aux côtés de Patrick Chesnais entre autres.

Michaël Youn remporte en 2007 le NRJ Music Awards du meilleur clip de l'année pour “Parle à ma main“, avec Yelle.

En 2009, il produit un film qui sortira un an plus tard, “Fatal“. Parallèlement, il ouvre une discothèque à Lille et tient le rôle du héros dans le film “Coursier“ d'Hervé Renoh.