Nancy Sinatra
Musique

Nancy Sinatra

Né le
08/06/1940
à
Jersey City (New Jersey)
Genre musical
Variétés
Nationalité
États-Unis

Biographie

Qui n’a pas fredonné « Somethin’ Stupid » ? Le duo de Nancy Sinatra avec son père, Franck Sinatra, n’est pas passé inaperçu. Réadapté à plusieurs reprises par divers artistes, il a su traverser les décennies. Tout comme son fameux « Bang Bang », sur lequel Quentin Tarantino a choisi d’ouvrir le premier volet de « Kill Bill ».

@font-face {"Times"; }@font-face {"Cambria"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt;"Times New Roman"; }a:link, span.MsoHyperlink { color: blue; text-decoration: underline; }a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed { color: purple; text-decoration: underline; }p { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 10pt;"Times New Roman"; }span.needref { }span.citecrochet { }div.Section1 { page: Section1; }Elle est d'abord connue comme une chanteuse pour jeunes filles en fleurs, mais très vite elle adopte un tout autre style musical. Ce retournement lui va plutôt bien et la propulse n°1 des charts aux Etats-Unis en 1966 avec "These boots are made for walking", chanson aujourd'hui cultissime.
Nancy devient alors une icône pop et le modèle d'une féminité indépendante et rebelle. Le duo avec son père, "Something stupid", reste un classique incontournable. En tant que chanteuse, elle aura tout d'abord une période qu'elle décrit aujourd'hui comme bubble gum, puis connaîtra ses premiers vrais succès avec "So Long Babe" and "How Does that Grab You, Darlin'?", puis "Sugar Town" et enfin "These Boots Are Made for Walkin'" (1966) qui lui assurera une véritable renommée et fera d'elle durablement un grand nom du pop/rock féminin.

Il est intéressant de savoir que cette chanson, devenue un symbole de l'émancipation des femmes pendant les années 1960, a d'abord été composée par Lee Hazlewood pour lui-même. Nancy Sinatra l'a finalement convaincu de la lui laisser. Les paroles disent en substance : « tu m'as trompé(e), je vais t'écraser avec mes bottes ».

On la surnomme alors « l'icône du cool ». Son physique de mannequin, ses vêtements à la pointe de la mode, très courts pour l'époque, feront que bien des adolescents confieront plus tard avoir acheté leurs premiers disques de Nancy Sinatra par intérêt pour ses formes. Elle enregistrera aussi un duo avec son père (Something Stupid) et la chanson du James Bond, On ne vit que deux fois (1967).

Au cours des années 1970, Nancy Sinatra s'associera avec Lee Hazlewood qui était déjà le compositeur de plusieurs de ses « tubes », un musicien dont l'œuvre, proche parfois d'un Leonard Cohen, ou de celle d'un Johnny Cash, est sans doute à redécouvrir. Leur duo, sur un créneau proche de Sonny and Cher, entrera dans les charts avec des chansons telles que Some Velvet Morning ou Summer Wine.

Malgré tous ces succès, la carrière de Nancy Sinatra déclinera doucement à la fin des années 70. En 1976, elle enregistre une chanson disco, Kinky Love, dont les paroles choqueront. Elle sera interdite de diffusion radiophonique.  

En mars 1995, elle pose pour le magazine Playboy, mais son album "One more time" sorti au même moment ne récoltera qu'un succès d'estime. En 2003, Quentin Tarantino réhabilite brutalement Nancy Sinatra en plaçant sa reprise de la chanson Bang Bang (My Baby Shot Me Down) (écrite par Sonny Bono et chantée par Cher en 1966, puis par Nancy Sinatra la même année) en ouverture du film Kill Bill.

Une réévaluation de la carrière de Nancy Sinatra semble pouvoir faire de cette dernière, à la fois séduisante et libérée, l'influence majeure d'un grand nombre de chanteuses anglophones ayant œuvré contre le rôle passif accordé aux femmes jusqu'alors : Sheryl Crow, Debbie Harry (Blondie), Chrissie Hynde (Pretenders) ou encore Gwen Stefani (No Doubt).

À l'automne 2004, Nancy Sinatra a sorti un nouveau disque, intitulé Nancy Sinatra. Dans ce nouvel opus, ce n'est plus Lee Hazlewood qui est aux commandes, mais AJ (Angela Jennifer Lambert, du groupe Rockets), la propre fille de la chanteuse, et on y rencontre des collaborateurs aussi divers que Morrissey (ancien chanteur de The Smiths), Thurston Moore (guitariste et chanteur de Sonic Youth), Joey Burns (membre de Calexico), Jarvis Cocker (ancien membre de Pulp), le guitariste Steven van Zandt et Bono.
Ces collaborations ont permis l'élaboration d'un album pop intemporel et magique.
Elle possède maintenant une étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

Egérie des années 60, Nancy Sinatra a su se faire un prénom en s’appuyant sur le talent de son auteur et Pygmalion, Lee Hazelwood.

Discographie

2008 : Kid Stuff
2004 : Nancy Sinatra
1995 : One more time
1967 : Country my way
1966 : My Boots