Pochette album Sophie Hunger Molecules
Musique

Sophie Hunger

Nom de naissance
Émilie Jeanne-Sophie Welti
Né le
31/03/1983
à
Zurich
Genre musical
Folk - Pop
Début de carrière
2006
Nationalité
Suisse

Biographie

Sophie Hunger naît à Berne (Suisse) en 1983 et passe une grande partie de son adolescence entre Londres et Bonn. À l'âge de neuf ans elle prend des leçons de piano pendant quelques mois et dès l'âge de dix-neuf ans elle retrouve le chemin de la musique lorsqu'elle chante avec divers groupes. “J'avais beaucoup de respect pour la musique et l'expression artistique quand j'étais adolescente. J'étais timide et j'avais quelques inhibitions. Les choses devenaient intéressantes quand j'ai perdu cette conscience.“

En 2006, Sophie Hunger enregistre sa première maquette à domicile. Elle l'intitule “Sketches On Sea“ et en vend quelques milliers d'exemplaires. Selon le magazine suisse “Facts“, elle devient le secret le mieux gardé de la scène musicale suisse“.
L'album “Sketches On Sea“ donne déjà un aperçu des horizons musicaux de l'artiste : un monde sans frontières stylistiques où cette multi-instrumentiste sautille sans cérémonie entre jazz, folk, rock. Elle ne réveille pas l'intérêt que du public suisse car elle partage des concerts avec les grands noms du jazz tels qu'Erik Truffaz, les pionniers industriels The Young Gods et la chanteuse française Camille. Après sa performance au Festival Europa Vox en 2008, enfin, le célèbre quotidien français Libération fait également cette prophétie: “Elle ne sera pas longtemps le secret suisse le mieux gardé.“
Sophie Hunger fait alors sa percée grâce à sa présence scénique.

- “C'est Laura Marling, Beth Orton et Björk en un seul package de rock-folk,“ peut-on lire dans le quotidien anglais The Guardian.
- “un concert à couper le souffle,“ (Musikexpress, Allemagne).
- “excellent“ (Le Monde).

Son premier album réalisé en studio, “Monday’s Ghost“, est publié au printemps 2009 et devient disque d'or en se classant N°1 des hit-parades suisses. Mais pour Sophie, sa discipline suprême reste la scène. Ce que l'on retient le plus souvent de ses concerts multilingues (hormis ses performances vocales) ce sont ses improvisations jazzy au piano, les sons de sa guitare électrique qu'elle joue à la manière d'une princesse Punk, et ses solos d'harmonica-folk. En 2009 Sophie Hunger et son groupe de cinq musiciens traversent toute l'Europe pour donner plus de cent concerts. Sa performance au festival des jeunes talents Eurosonic au mois de janvier 2010 est accueillie par Kinda Musik comme “l'un des meilleurs concerts de tout le festival.“ En France, elle joue à la Cité de la Musique, à l'Olympia et au Théâtre des Bouffes du Nord dirigé par Peter Brook. Et en Allemagne, elle fait une tournée où les salles affichent complet.

C'est pendant cette période que le besoin de faire un nouvel album se fait sentir : “Ce n'est pas seulement les choses à l'extérieur qui explosent, c'est aussi arrivé, je ne sais pas comment, à l'intérieur de moi.“ Ce nouvel album “1983“ sort déjà fin 2009. Sophie Hunger produit un album où elle chante en quatre langues, et “1983“ sonne vraiment comme une réinvention. Sophie se libère des paysages acoustiques. Des sons électroniques, une batterie-ordinateur et toutes sortes d'effets sonores, sont combinés avec des harmonicas secs, des beats explosifs et des chœurs altérés. Elle se libère également des textes spectraux et mystiques de son album précédent. Cette fois elle nous parle avec des images impératives, directes.

Il n'est pas facile d'étiqueter Sophie Hunger. Sa présence médiatique est ambivalente : parfois elle prend ses distances, parfois elle est d'une grande précision. Elle a la réputation d'être réfractaire. Quand on lui demande les raisons de son succès musical, elle répond : “Je ne sais pas. Ça doit être le mélange mystérieux d'une coïncidence totale et d'une nécessité perçue.“ Ou encore, quand on lui demande dans une interview télévisée où se trouvent ses frontières, Sophie Hunger ne fait que tracer sa propre silhouette avec le doigt.

Cet album “1983“ sort au printemps 2010. Suivra une tournée européenne où Sophie Hunger foulera de nouveau un territoire inconnu.

2018 : Sophie Hunger revient avec un nouvel album intitulé 'Molecules' qu'elle qualifie de folk électronique minimal. Avec 'Molecules', celle qui a composé la Bande originale du Pixar français 'Ma Vie de Courgette' en 2016 ajoute une dimension électronique à sa musique et le résultat est plus que réussi.

 

Texte réactualisé le 20 novembre 2018

Discographie

2018 Molecules
2015 Supermoon
2014 The Rules of Fire (Live)
2014 The Rules of Fire
2012 The Danger of Light
2010 1983
2008 Monday's Ghost
2006 Sketches on Sea