Chargement du lecteur...

Delgrès nous parle de Louis Delgrès, symbole de résistance à l'esclavage

« Vous revenez pour mettre des chaînes à mon cou, je ne peux pas vous laisser faire ça, je préfère mourir aujourd’hui ». Pascal Danaë, chanteur et fondateur du groupe de blues créole « Delgrès », invité de l’émission Acoustic, explique à Sébastien Folin la signification de « Mo Jodi », titre de son album.

3 mai 2019 Mise à jour le 10 mai 2019 à 13:05 par TV5MONDE

En créole guadeloupéen, « Mo Jodi » signifie « mourir aujourd’hui ». Il s’agit d’un hommage à Louis Delgrès, officier métis sous Napoléon Bonaparte, qui a donné sa vie au moment où Napoléon a voulu rétablir l’esclavage en Guadeloupe, en 1802. Esclavage qui avait été aboli en 1794.

Colonel d’infanterie des forces armées de la Basse-Terre, abolitionniste, Delgrès publie le 10 mai 1802 la proclamation anti-esclavagistes, bien décidé à résister. « Mourir aujourd’hui » fait écho à son sacrifice : il a préféré se donner la mort avec ses compagnons d’armes, plutôt que de laisser Napoléon mettre des chaines à leurs cous. Il s’était déjà battu pour la révolution, pour la liberté. Il a préféré « mourir aujourd’hui ».

La chanson écrite par Pascal est devenue l’étendard du groupe qui en a tiré son nom : Delgrès. Un bel hommage. 

Extrait de l’émission « Acoustic » du 2/01/19

> Voir l'émission en entier

Esclaves dans une plantation de coton en caroline du sud
Dossier

Commémorations de l'abolition de l'esclavage

Le 10 mai est la journée commémorative du souvenir de l'esclavage et de son abolition. Un sujet central pour nombre d'écrivains, musiciens, ou historiens.