Chargement du lecteur...

Le rappeur Bop de Narr boycotté par les radios ivoiriennes

Des paroles incisives, beaucoup d'humour, un sens de la formule et pas mal de polémique ! Voici ce qu'on retrouve dans les textes du jeune rappeur ivoirien Bopp de Narr. Il parle de sexe, d'argent, du bling-bling d'une certaine partie de la société ivoirienne qu'il oppose au ras le bol de la jeunesse qui, elle, considère qu'elle n'a pas d'avenir, pas de travail. Dans son dernier morceau « C'est payant », Bop de Narr cite des personnalités ivoiriennes qu'il accuse d'être vénales. Résultat : les radios ivoiriennes ont décidé de ne pas diffuser ce titre.

 

11 septembre 2018 Mise à jour le 29 octobre 2019 à 11:10 par TV5MONDE

Extrait du journal « 64' le monde en français » du 11/09/2018

Mot(s)-clé(s)