Musique
Parole de la chanson
Chambre de gosses
par

Passi

Auteur
Passi
Maison production
RCA / Sony bmg

Chambre de gosses

Tant de mômes naissent et grandissent sans enfance
Un monde fait d’enfants soldats, sans base, sans repère
Dans la ville, une vie speed, les kids speedent
C’est vrai qu’aujourd’hui nos petits sont rapides.
J’ai tout vu, j’ai tout fait (une pensée pour l’enfant perdu)
Et des choses, j’en connais (l’enfant de la zone, de la zup ou de la rue)
Mais je voudrais retourner dans ma chambre de gosse (une pensée pour l’enfant au combat)
Dans ma chambre de gosse (pour l’enfant seul dans le monde perdu)
Le vice dans les bd, dessins animés,
Les guerres, les catastrophes et le crime à la télé
Le biz, les bédos, si jeunes à la récré,
Les jeux violents, je suis sur ma planète, je rêve de t’allumer
Dialecte sur portable, sur le net, je télécharge
C’est l’Erste of movie sur GTA, je fais un carnage
Plus speed aujourd’hui le jeune “gladiator“ développé
Grand corps plein de corn-flakes et des longs pieds
L’enfant soldat grandit vite, pour le magot sort les crocs
Niquer la vie quitte à la voir de derrière les barreaux
Les vieux parlent des années yéyé, là c’est les années yoyo
Plus de repère, trop de haine, on tombe du nid très tôt
Je n’oublierai jamais, (une pensée pour l’enfant perdu)
Les bons et les mauvais, (l’enfant de la zone, de la zup, ou de la rue)
Maintenant je veux retourner dans ma chambre de gosse (une pensée pour l’enfant au combat)
Dans ma chambre de gosse (pour l’enfant seul dans le monde perdu)
Dur et fragile, mais à en voir l’allure,
Quand ça bute pur, tête brûlée, le sale gosse joue le dur
Partout dans ce monde, de plus en plus de mômes prêts à tirer
Comme la violence est gratuite, on est des privilégiés
Plus énervés, plus vexés, dans les ghettos et les cités
On traîne tard et en groupe on jette le pavé
Inspirés par ceux qui ont manié l’acier, par le cinéma
On tombe de haut dans nos rêves de... et de biyatch
13 ans, l’enfant soldat, en avant, armé jusqu’aux dents
Traumatisé dans le régiment, violent, au cou un nœud coulant
Si on kidnappe ton fils, ton petit frère, on vole son enfance
On lui fournit le fusil, on le pousse, on le drogue et on le forme
Vif, tranché et à terre, sors fort jeune militaire
Pour faire face à la mort et ne pas tomber
Enrôlé de force par les rebelles ou les forces armées
Voir le sang de l’ennemi, braver le feu et sacrifier
Tuer, mourir trop jeune, l’arme en main, le gamin sans expérience
Neurones explosés, exposés sur le terrain
C’est l’horrible destin d’un jeune cobaye humain
À peine connaître la vie et si vite en voir la fin
J’ai entendu un petit, comme un militaire qui disait : « Enfant soldat, ça veut rien dire : soit on est enfant, soit on est soldat »

Les dernières chansons parues dans l'émission "Paroles de clips"

Avec Paroles de clips, vos élèves apprennent le français en chanson ! Découvrez nos fiches pédagogiques pour utiliser en classe le meilleur de la chanson francophone

Découvrez les fiches pédagogiques