Musique Résidents de la République par

Alain Bashung

Paroles de la chanson

Un jour je t’aimerai moins

Jusqu’au jour où je ne t’aimerai plus

Un jour je sourirai moins

Jusqu’au jour où je ne sourirai plus

Un jour je parlerai moins

Jusqu’au jour où je ne parlerai plus

Un jour je courrai moins

Jusqu’au jour où je ne courrai plus



Hier on se regardait à peine

C’est à peine si l’on se penchait

Aujourd’hui nos regards sont suspendus

Nous résidents de la république

Où le rose a des reflets bleus

Résidents résidents de la république

Des atomes, fais ce que tu veux



Un jour je te parlerai moins

Peut-être le jour où tu ne me parleras plus

Un jour je voguerai moins

Peut-être le jour où la terre s’entrouvrira



Hier on se regardait à peine

C’est à peine si l’on se penchait

Aujourd’hui nos regards sont suspendus

Résidents résidents de la république

Où le rose a des reflets bleus

Résidents résidents de la république

Chérie, des atomes, fais ce que tu veux…


Auteur
Roussel
Maison production
Barclay / Universal

Les paroles de chansons de Alain Bashung

Les dernières chansons parues dans l'émission "Paroles de clips"

Avec Paroles de clips, vos élèves apprennent le français en chanson ! Découvrez nos fiches pédagogiques pour utiliser en classe le meilleur de la chanson francophone

Découvrez les fiches pédagogiques