Chargement du lecteur...

Révolution soudanaise : la scène musicale underground veut faire entendre sa voix

Depuis le début de la révolution soudanaise, en décembre 2018, un vent de contestation se lève du côté de la scène musicale underground du pays. Des artistes font entendre en musique leur opposition au régime de l'ancien président Omar el-Bechir ou plus récemment, à la violente répression des manifestations à Khartoum, capitale du Soudan. Mais aujourd'hui, le travail de ces artistes est entravé. Depuis début juin, les généraux au pouvoir ont bloqué l'accès à Internet et les artistes peinent à faire entendre leur voix. Rencontre avec le chanteur Ali Medhi, dit « Maman », le guitariste Amjad Ahmad Ibrahim et le directeur des programmes de Capital Radio Ahmad Hikman, qui a été un des premiers à diffuser sur les ondes les sons de la révolution.

12 juillet 2019 Mise à jour le 19 juillet 2019 à 20:07 par TV5MONDE

Extrait du Journal Afrique - Édition du 11/07/2019
Commentaire : M. Vallerey
Montage : J. Jolivet