Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique. Découvrez d'autres programmes disponibles dans nos recommandations.
Magazine

300 millions de critiques Culture et Covid/Enki Bilal/Loïc Chovelon/Natasha St-Pier

Share
Durée
0:51:59
TV5MONDE

Guillaume Durand et ses chroniqueurs se sont installés pour trois émissions à Aix-en-Provence, dans une ville chère à Vasarely, au sein de la fondation qui porte son nom.

Au sommaire :

La culture au temps de la Covid : les mois de juillet-août, synonymes de vacances dans beaucoup de pays, sont traditionnellement des périodes de forte activité culturelle, avec leur lot de festivals et de concerts. Cette année, pandémie oblige, la période a été bien différente. « L'été doit être apprenant et culturel » : c'est Emmanuel Macron, le président français, qui l'avait dit le 6 mai 2020 lors de son discours au monde de la culture. Une dynamique qui avait été revendiquée un peu partout dans l'espace francophone. Quid de la réalité ? Petit tour d'horizon.

La BD dans les musées : depuis le 18 juillet 2020, le Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture de Landerneau offre l'intégralité de son espace à Enki Bilal. Dessins, peintures, films, écrits - depuis ses débuts dans la bande dessinée dans les années 1970 jusqu'à ses oeuvres les plus récentes, dont certaines restent inédites - sont proposés comme une série en écho à « Guernica », le célèbre tableau de Picasso, auquel le bédéiste français a consacré « Nu avec Picasso » (éditions Stock). L'occasion d'évoquer l'entrée des dessinateurs de bande dessinée dans les fondations et les musées. L'exposition « Enki Bilal » se tient jusqu'au 4 janvier 2021 au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la culture de Landerneau.

Entretien avec Loïc Chovelon : Loïc Chovelon est directeur général du Comité régional du tourisme Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Natasha St-Pier : Le monde francophone va-t-il, comme les États-Unis, ouvrir un marché à la musique pop d'inspiration religieuse ? Sorti en 2013, l'album « Thérèse, vivre d'amour » avait créé la surprise. Natasha St-Pier y chantait Thérèse de Lisieux, en compagnie d'Anggun, Sonia Lacen, Élisa Tovati... Après une tournée des églises à guichets fermés, la chanteuse canadienne sort « Croire », où elle met en musique des poèmes de Thérèse et de mère Teresa, ainsi que deux textes qu'elle a elle-même signés.

Présentation : Guillaume Durand.

Avec la participation de Michel Cerutti (RTS), Laura Tenoudji (France Télévisions), Sarah Doraghi, Yves Bigot (TV5MONDE). Depuis la fondation Vasarely, à Aix-en-Provence.