Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique. Découvrez d'autres programmes disponibles dans nos recommandations.
Magazine

Maghreb-Orient Express Najah Albukai, Justine Augier, Ninar Esber

Share
Durée
0:26:23
TV5MONDE
Najah Albukai, Justine Augier, Ninar Esber Frappé, torturé entre 2012 et 2014 à Damas au centre 227, le dessinateur Najah Albukai s'est trouvé aux premières loges des horreurs. Il réussit à s'échapper et rejoindre le Liban. Depuis 2015 et son arrivée en France, il témoigne de l'enfer carcéral à travers ses dessins, non destinés au départ à être exposés et publiés. Son travail est à découvrir à l'occasion de l'exposition « Tous témoins », à la galerie Fait & Cause à Paris, jusqu'au 30 avril 2021. Le livre « Tous témoins, dessins de prison Syrie, octobre 2015 - juin 2020 » (coédition Actes Sud/Pour que l'esprit vive), comprend aussi des textes d'Élias Sanbar, Souad Labbize, Djaïli Amadou Amal ou encore Wajdi Mouawad. Ce dernier écrit notamment : « Une seule oeuvre de Najah Albukai suffirait à ouvrir un procès pour condamner les criminels. Il faudrait en ce sens donner des cours aux tyrans. Première leçon : ne laissez jamais sortir de vos prisons les peintres vivants. Écrasez-les sans attendre. » « Le monde était partout dans cette histoire syrienne, curieusement absent aussi, se dérobant à ses responsabilités. » L'écrivaine Justine Augier signe « Par une espèce de miracle » (éditions Actes Sud), où elle raconte l'exil à Berlin de l'intellectuel syrien Yassin al-Haj Saleh. Une alternative au désespoir est-elle possible, à l'heure où des tribunaux européens jugent, au nom de la compétence universelle, des responsables pour des crimes contre l'humanité commis en Syrie depuis 2011 ? « Lorsque Adonis récite sa poésie, il lui offre une dimension corporelle. Sa voix, remplie d'émotions, est au service de la langue, mettant en valeur sa musicalité. C'est un hommage à la voix, à la musique de la langue arabe, à une tradition qui est toujours vivante. J'ai voulu que ce projet reste comme une archive pour les générations à venir, pour que cette langue ne soit plus associée aux malentendus politiques et religieux, qui font de cette langue une langue de la haine. » Le 21 mars 2021, à l'occasion de la Journée mondiale de la poésie, Ninar Esber propose une vidéo-performance où Adonis récite pendant 24 heures ses poèmes en arabe. Un événement du programme du 23e Printemps des poètes, à suivre sur adonis-mounchidan.com. Une émission spéciale consacrée à la Syrie, dix ans après le début de la guerre. # L'oeil de Slimane : sur les traces d'Abd El-Kader en Syrie. #Atmosphère avec les coups de coeur culturels des invités. Invités : Najah Albukai, dessinateur ; Justine Augier, écrivaine ; Ninar Esber, artiste ; Slimane Zeghidour, éditorialiste TV5MONDE. Présentation : Mohamed Kaci. www.tv5monde.com/MOE